La CNAM veut économiser 500 millions sur les statines

La CNAM veut économiser 500 millions sur les statines

29.05.2013
  • 1369846918436932_IMG_106044_HR.jpg

Les médicaments prescrits dans l’hypercholestérolémie coûtent trop cher au système de soins français. Le directeur de la CNAM, Frédéric van Roekeghem, l’a affirmé ce mercredi 29 mai, à l’occasion d’une conférence de presse sur les dépenses de santé.

« Nous avons un potentiel d’économies majeur de 500 millions d’euros par an », a-t-il expliqué, en référence aux statines utilisées dans le traitement de 6,4 millions de patients en France.

Où trouver ces économies ? La caisse suggère de faire davantage appel aux génériques. Actuellement, près de 30 % des prescriptions de statines concernent la rosuvastatine, une molécule non génériquée, alors qu’il existe une alternative génériquée beaucoup moins chère, la simvastatine, qui n’est employée que dans 16,4 % des cas dans notre pays.

Les médecins accusés de prescrire à tort les produits les plus récents

La CNAM souligne que la structure de consommation des statines est exactement inverse dans 7 des principaux pays européens (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie, Finlande, Norvège, Espagne). La rosuvastatine y occupe une place minoritaire (7,8 % des ventes en moyenne) tandis que la simvastatine y est majoritaire (82,5 % en Allemagne). Résultat : le coût moyen journalier est deux fois plus élevé en France que dans ces pays.

Selon le Pr Hubert Allemand, médecin conseil national, les raisons sont « culturelles » car les médecins français « préfèrent prescrire les produits les plus récents alors qu’ils n’ont pas forcément d’avantages par rapport aux autres ». Il serait possible d’économiser jusqu’à 500 millions d’euros par an, sans nuire à la qualité des soins, selon la CNAM. Elle s’appuie sur une étude qu’elle a menée (1), à partir de ses données et de celles du PMSI (2), afin de mesurer l’efficacité sur la morbimortalité entre la rosuvastatine 5 mg et la simvastatine 20 mg.

L’efficacité des statines prouvée

Résultat : il n’y a pas de différence significative entre les deux molécules. La CNAM conclut qu’il n’y a pas de raison de prescrire préférentiellement la rosuvastatine pour éviter la survenue d’événements cardiovasculaires graves.

Elle rappelle par ailleurs les recommandations de la Haute Autorité de santé qui préconise une prescription de statines en complément de la mise en œuvre de mesures hygiéno-diététiques en amont du traitement. Dans ces conditions, la HAS indique que les statines ont une efficacité clinique reconnue chez le patient à risque cardiovasculaire. Le risque d’événements cardio-vasculaires baisse de 15 à 23 %.

N’en déplaise au Pr Even… Dans un livre polémique publié en février (« La vérité sur le cholestérol »), le médecin réglait leurs comptes aux statines qu’il jugeait totalement inutiles.

(1) 163 801 patients (âgés de 40 à 79 ans) en prévention primaire, ont été suivis sur 3 ans en moyenne.
(2) Programme de médicalisation des système d’information

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 12 Commentaires
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 30.05.2013 à 12h19

« Je croyais que les nouveaux produits obtenaient leur prix parce qu'ils apportent un plus par rapport à ceux qui existaient jusqu'alors, qu'ils se tournent vers ceux qui fixent les tarifs. »

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 30.05.2013 à 12h18

« Il n'a trouvé que 7 pays européens qui confirment son point de vue malheureusement depuis Maastricht, l'europe est à 27 ! »

Répondre
 
30.05.2013 à 12h16

« Il est étonnant qu'aucune mission parlementaire n'ait accès aux comptes rendus du Comité Economique du Médicament. C'est lui qui accorde les prix dans la plus grande opacité. Il y a probablement des Lire la suite

Répondre
 
30.05.2013 à 11h42

« Cette politique forcenée de soins au prix plancher nous conduit à la catastrophe ; il faut que tout le monde sache que la plupart des nouveaux médicaments ne sont même plus proposés à l'état françai Lire la suite

Répondre
 
30.05.2013 à 10h56

« Encore des économies à court terme... très très court terme!
finalement, il faudrait peut être persévérer dans la décrédibilisation : efficace et moins cher ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Risques psychosociaux : les internes jugeront sur pièces le plan Touraine...  et lancent une enquête

internes

Le plan d'action pour améliorer la qualité de vie au travail des médecins et des soignants hospitaliers, présenté lundi dernier par Marisol... Commenter

La Guadeloupe inaugure un dispositif d'échocardiographie à distance, une première

Télé-échocardiographie d'île à île

Au CHU de Pointe-à-Pitre, les cardiologues ont le bras long, très long, suffisamment long pour traverser les 30 km de mer qui les séparent... 3

Le Dr Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Cahuzac

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l'étranger, a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison... 10

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter