Réforme de la première année : les députés votent les réorientations précoces

Réforme de la première année : les députés votent les réorientations précoces

24.05.2013
  • 1369400938435261_IMG_105687_HR.jpg

Les députés ont voté la refonte de la première année commune aux études de santé (PACES) en adoptant l’article 22 du projet de loi Fioraso.

« Les universités pourront désormais expérimenter de nouveaux modes de réorientation des étudiants en difficulté, et d’intégration des études de santé, via des passerelles précoces, en provenance d’autres cursus », se félicite Olivier Véran, député socialiste de l’Isère, rapporteur du projet de loi.

Des réorientations seront proposées 8 à 10 semaines après le début de l’année universitaire aux candidats les moins bien classés. L’étudiant pourra poursuivre sa PACES ou se réorienter dans une licence adaptée.

« Trop d’étudiants échouent encore en fin de PACES », relevait récemment Geneviève Fioraso dans un entretien au Quotidien. La ministre de l’Enseignement supérieur a précisé que « 15 à 20 % des étudiants seulement sont admis à poursuivre en année supérieure ».

CH. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 11 Commentaires
 
25.05.2013 à 13h18

« Le problème rencontré par les jeunes étudiants en première année de PACES, et qui, loin de décrocher, travaillent d'arrache-pied pour essayer d'être classé dans les 15 à 20 premiers %, n'est pas un Lire la suite

Répondre
 
25.05.2013 à 10h54

« On fait dire ce que l'on veut aux chiffres ; 15 à 20% des étudiants peuvent effectivement continuer en médecine après la PACES ; par contre, à l'issue de la PACES, ce sont plus de 30% des étudiants Lire la suite

Répondre
 
25.05.2013 à 09h52

« Dans certaines face, on est recalé avec plus de 15,5 de moyenne pour 1 centième de point. Combien y a t'il de médecins étrangers en France ne parlant pas ou mal le français avec des formations dout Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 25.05.2013 à 09h35

« A quand une loi pour réorienter les candidats députés malchanceux? »

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 25.05.2013 à 09h33

« 800e en premier pcem1 4e au 2e, aujourd'hui médecin avec le projet des députés je serais chômeur. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 1

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter