Médicaments : la physique explique pourquoi les effets secondaires sont inévitables

Médicaments : la physique explique pourquoi les effets secondaires sont inévitables

21.05.2013
  • 1369149731434115_IMG_105366_HR.jpg

« Le concept qu’une petite molécule puisse n’avoir qu’une protéine cible n’est pas défendable», explique le Pr Jeffrey Skolnick, biologiste au Georgia Institute of Technology. Autrement dit, les effets secondaires des médicaments seraient intrinsèquement inévitables.

C’est en comparant la surface de protéines naturelles et de protéines modélisées par ordinateur que le chercheur et son collaborateur Mu Gao se sont aperçus que le nombre de sites de liaison, ou « poches », est incroyablement restreint.

Au total, il n’existerait pas plus de 500 configurations possibles. « Notre étude suggère un rationnel à la raison pour laquelle de nombreux médicaments ont des effets secondaires, explique le pr Skolnick. La probabilité d’avoir une géométrie en acides aminés capable de se lier au même ligand est bien plus élevée que ce qu’on a pu penser».

« Bruit de fond biochimique »

« On peut observer les mêmes poches sur une même protéine, les mêmes poches sur des protéines similaires et les mêmes poches sur des protéines complètement différentes sans aucun lien sur le plan évolutif, précise le biologiste Skolnick. Et des poches totalement différentes entre des protéines relativement proches sur le plan évolutif ».

Pour les chercheurs, « ce bruit de fond biochimique » a des implications pour la recherche thérapeutique. « Nous ne serons jamais capables d’éviter les effets secondaires inattendus. Mais nous serons capables dans une certaine mesure de minimiser les plus indésirables ».

PNAS, publié en ligne le 20/05/13

 Dr I.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
22.05.2013 à 18h46

« Ça rappelle un peu le mode de fontionnement du système HLA (Human Leucocyte Antigen) concernant la reconnaissance des peptides de 9 à 30 aa au cours de la phase de présentation de l'Ag aux cellules Lire la suite

Répondre
 
22.05.2013 à 11h20

« Déjà notre Biochimie de 2e Année n'était pas simple, mais alors là !!!!! Vite un dessinateur-humoriste-vulgarisateur qui puisse nous schématiser ce concept. »

Répondre
 
DANIEL H Médecin ou Interne 22.05.2013 à 08h02

« Ça c'est pas très clair..! Mais je ne suis plus très jeune. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 23

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

Dix cliniques ferment par an : la FHP dénonce le « goût amer » du quinquennat Touraine

clinique

Lamine Gharbi ne regrettera pas Marisol Touraine au ministère de la Santé. À un mois du premier tour de la présidentielle, le patron de la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter