Pourquoi une journée de solidarité ? Les réponses de Delaunay

Pourquoi une journée de solidarité ? Les réponses de Delaunay

17.05.2013
  • 1368807909433661_IMG_105270_HR.jpg

À quelques jours du lundi de Pentecôte, la ministre en charge des Personnes âgées et de l’Autonomie a fait toute la transparence sur l’utilisation des fonds issus de la journée de solidarité, instaurée après la canicule de 2003 à l’origine de quelque 15 000 décès.

Selon la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), les recettes de cette journée s’élèvent à 18,6 milliards d’euros depuis 2004, dont 2,39 milliards en 2012. Elles constituent 11,7 % des ressources de la CNSA (20,5 milliards), issues en majeure partie de l’objectif national des dépenses d’assurance-maladie (ONDAM) médico social. En 2013, les recettes de la contribution sociale autonomie (CSA) devraient être « un peu inférieures » aux 2,448 milliards prévus, à cause de la crise économique, a prévu Luc Allaire, directeur de la CNSA.

Ces recettes permettent notamment de recruter du personnel pour les maisons de retraite et établissements spécialisés, de financer des travaux de modernisation ou de financer des heures d’aide à domicile pour les personnes en perte d’autonomie. « Chaque personne qui contribue peut se dire que c’est bien pour les personnes âgées et pour les personnes handicapées qu’elle travaille un jour supplémentaire », a argumenté la ministre, alors que la CFTC demande au ministre du Travail Michel Sapin d’y mettre fin. « Quel sens y a-t-il à obliger les salariés qui sont régulièrement au chômage technique à travailler une journée de plus ? », interroge le syndicat.

Extension envisagée de la CSA

Depuis le 1er avril, la contribution additionnelle solidarité autonomie (CASA), qui touche les retraités assujettis à l’impôt sur le revenu, complète le dispositif.

Ils sont désormais soumis à un prélèvement de 0,3 % sur leurs pensions qui contribuera au financement à partir de 2014 du projet de loi sur l’autonomie des personnes âgées a rappelé Michèle Delaunay. Néanmoins, les 450 millions d’euros que rapportera cette taxe en 2013 bénéficieront à titre exceptionnel au fonds de solidarité vieillesse. En 2014, les 600 millions prévus devraient eux revenir à la CNSA.

Une extension de la CSA à d’autres contributeurs comme les artisans et professions libérales est « effectivement envisagée » a affirmé Michèle Delaunay. « Le vieillissement et le risque d’autonomie me paraissent universels, la contribution me paraît devoir l’être », a-t-elle argumenté, tout en précisant que rien n’était arbitré.

Détournement et sous-consommation ?

Selon l’AD-PA (directeurs de services à domicile et d’établissements pour personnes âgées), 3 milliards d’euros issus de la journée de solidarité ont été détournés de leur objectif, empêchant ainsi la création de 100 000 emplois. « L’AD-PA attend la plus grande transparence de l’État sur la gestion 2013. Ainsi, les 170 millions d’euros de la CNSA réaffectés vers les départements doivent être utilisés en toute clarté en faveur de l’aide aux personnes âgées, sous peine d’inaugurer un nouveau mode de détournement. La CASA supportée par les retraités pour financer la future prestation autonomie, doit y être intégralement affectée dès 2014, faute de quoi il s’agirait d’une malversation sans précédent » prévient l’association.

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
22.05.2013 à 08h48

« C'est la justice sociale à sens unique : bosser pour payer... »

Répondre
 
NICOLE C Médecin ou Interne 19.05.2013 à 13h47

« Et les salariés du public ? Pourquoi sont-ils exemptés de cette taxe ? Un privilège de plus ? »

Répondre
 
NICOLE C Médecin ou Interne 19.05.2013 à 11h30

#db Et les salaries du public??? Ils sont exonérés de cette taxe depuis son entrée en vigueur. Àu nom de quel principe??

Répondre
 
18.05.2013 à 09h02

« En tant que MedCo, on n'a pas vu de subventions supplémentaires pour du personnel ! Foutaise et gargarisme de l'état ... quant au ministre inexistante voire transparente ! »

Répondre
 
18.05.2013 à 08h53

« Les retraités assujettis à l'impôt sur le revenu, autrement dit des petites fourmis nanties qui ont travaillé toute leur vie pour se mettre un petit pécule de côté en pensant à leurs ieux jours et Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 2

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter