Marseille : la justice avalise le plan de redressement des centres de santé mutualistes

Marseille : la justice avalise le plan de redressement des centres de santé mutualistes

07.05.2013
  • 1367945518431493_IMG_104746_HR.jpg

Le tribunal de grande instance (TGI) de Marseille a rendu ce mardi un jugement « favorable » à la continuation des activités du Grand Conseil de la Mutualité (GCM), à la tête d’un réseau de onze centres de santé.

Ce jugement met un terme à une période d’observation de 18 mois pendant laquelle l’avenir de ce réseau de santé multidisciplinaire (médecine, dentaire, optique, services d’hospitalisation à domicile et de soins infirmiers à domicile) a été compromis, au même titre que l’accès aux soins des 200 000 patients qui y sont accueillis chaque année.

« Le Grand Conseil de la Mutualité dispose maintenant de dix ans pour apurer ses dettes, a annoncé l’organisation mutualiste. Il devra pour cela mettre en œuvre les mesures qu’il a présentées au tribunal et qui concourent au développement de ses activités. »

Coupes budgétaires douloureuses

Cette fin heureuse n’a pas été sans peine. Le GCM a dû procéder ces derniers mois à de douloureuses coupes budgétaires afin de réduire un déficit estimé en 2011 à 4,5 millions d’euros, malgré un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros. La revente de la clinique Bonneveine à l’automne dernier, les aides allouées par le Fonds national de solidarité mutualiste mais aussi le licenciement d’une trentaine de médecins généralistes ont permis aux centres mutualistes de reprendre pied.

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
12.05.2013 à 10h25

« Les spécialités les plus rentables : ophtalmologie dentaire, etc...De, plus rémunérées à l'acte... »

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 12.05.2013 à 01h49

« Pourquoi mon commentaire n'a-t-il pas été publié ? Etait-ce incorrect de dire que, si les médecins avaient été licenciés, c'est donc que l'activité "médecine" aux tarifs S1 n'est pas rentable dans d Lire la suite

Répondre
 
08.05.2013 à 21h18

« Pourquoi licencier seulement trente médecins ? Tant qu'à rationaliser, rationnons franchement le soin ! Licencions tous les médecins et déléguons les tâches de soin à des para-médicaux et à des admi Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 07.05.2013 à 19h46

« Médecins licenciés : j'en conclus que c'est la médecine qui n'est pas rentable ? tien, tien ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Présidentielle : ces propositions qui agacent le secteur

100%

Le grand oral sur la santé et la protection sociale de cinq candidats à la présidentielle, organisé mardi par la Mutualité française, a... Commenter

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

« Chez nous » ou la stratégie de dédiabolisation du FN incarnée par un médecin

film

Le nouveau film de Lucas Belvaux, co-écrit avec l'écrivain Jérôme Leroy (auteur du roman « Le Bloc » et habitant du Nord), raconte... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter