Tarifs SSR : front commun des libéraux contre une baisse « indigne » et « autoritaire »

Tarifs SSR : front commun des libéraux contre une baisse « indigne » et « autoritaire »

06.05.2013

La Fédération des médecins de France (FMF), l’Union française pour une médecine libre (UFML), les spécialistes de plateau technique du Bloc, des radiologues (URF) et des biologistes (Bioprat) dénoncent d’une même voix la baisse de -0,9 % des tarifs de soins de suite et réadaptation (SSR) qui aurait été décidée pour 2013 par le ministère de la Santé.

Les syndicats s’alarment des conséquences d’une telle mesure pour les 30 000 salariés et 3 000 médecins du secteur. Dans certains établissements, les prix de journée sont déjà « inférieurs à 100 euros », déplorent les libéraux.

Des fermetures en perspective, selon le SML

En faisant preuve d’une telle rigueur, Marisol Touraine « fai[t] le choix de la disparition d’une grande partie [du] secteur » SSRet risque de « précipiter la faillite organisée de nombreuses structures de l’hospitalisation privée », redoutent-ils.

Un diagnostic partagé par le Syndicat des médecins libéraux (SML) qui désapprouve « une baisse imposée et autoritaire » « sans réciprocité pour les établissements publics de même compétence ». En conséquences « inévitables », le SML prophétise « des fermetures d’établissements avec leurs cortèges de licenciement ».

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
GERARD B Médecin ou Interne 10.05.2013 à 17h59

« Votre remarque témoigne d'une vision limitée des champs d'intervention en SSR.
Décrire comme inqualifiable cette situation sur les 4 pathologies décrites est abusif quand on connait le niveau de c Lire la suite

Répondre
 
06.05.2013 à 20h12

« Tiens tiens, et où est donc la CSMF ?? »
Profession médecin

Répondre
 
06.05.2013 à 19h24

« En 2007, il y avait en PACA 75 SSR et CRF... En 2011, il y en avait 175 !!!.... L'heure est à la régulation démographique des kinésithérapeutes libéraux (après les infirmières)... Comment peut-on n Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 14

À Saint-Lunaire, branle-bas de combat pour remplacer un généraliste

st lunaire

À Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine), station balnéaire près de Dinard, la prochaine saison touristique donne des sueurs froides à la mairie. L... Commenter

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter