Aux urgences, le plan Touraine « ne remplacera pas les lits manquants », selon l’AMUF

Aux urgences, le plan Touraine « ne remplacera pas les lits manquants », selon l’AMUF

30.04.2013
  • 1367320316429841_IMG_104325_HR.jpg

Le programme national d’amélioration de la gestion des lits présenté vendredi 26 mars par Marisol Touraine est loin de satisfaire les urgentistes de l’AMUF. Dispositif conçu pour désengorger les urgences de 150 établissements, ce « nouveau gadgetne remplacera pas les lits manquants », déplore l’association présidée par le Dr Patrick Pelloux.

« Si le concept de "bed manager" ou gestionnaire de lits peut s’avérer pertinent dans l’hôtellerie, il n’est pas adapté à l’hôpital », argumentent les urgentistes.

Pour l’AMUF, la ministre de la Santé se trompe de combat. L’engorgement des urgences n’est pas dû à une mauvaise gestion des lits d’aval – même si « des mesures d’organisation sont toujours utiles » – mais « au manque de lits de médecine, notamment pour les patients âgés ». En cause : « la fermeture massive de lits et les suppressions de postes depuis des années ».

Patients boomerangs

L’AMUF constate que « pour faire de la place [dans les services d’urgence], de nombreux patients sont mis à la porte de l’hôpital trop précocement et y reviennent 24 à 48 heures plus tard dans un état dégradé ».

Au-delà de ces « patients boomerangs », l’AMUF s’inquiète de la qualité de la prise en charge globale des patients dans les services d’urgence. « Des milliers de lits seront de nouveau fermés cet été pour que les personnels puissent partir en vacances, prédit l’association. Comme il n’y a plus de crédits pour des emplois saisonniers, nous serons de nouveau dans des situations inacceptables avec des patients attendant des heures sur des brancards qu’un lit se libère. »

Que faire ? L’AMUF demande « l’ouverture de véritables négociations avec les urgentistes de terrain ». « La question des moyens est incontournable et […] les seules mesures d’organisation ne peuvent suffire », conclut l’organisation.

ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
02.05.2013 à 15h15

« Je ne sais pas comment on peut « fermer » un lit ? Un canapé lit peut-être. Mais peut-être peut-on rouvrir la chambre où il se trouvait à moins que celle-ci n’ait été détruite ? Auquel cas, sans ch Lire la suite

Répondre
 
01.05.2013 à 22h04

« Après 30 ans de gardes et 27 ans d'organisation des gardes de médecine générale, je viens de jeter l'éponge.
La régulation qui arrange tout le monde (la CNAM pour diminuer les dépenses de ville, l’h Lire la suite

Répondre
 
01.05.2013 à 14h11

« Au moment où il y avait trop de médecins généralistes, certains ont voulu être salariés dans des hôpitaux ; on les a mis au tri des malades à l'entrée ! Ils sont devenus urgentistes en faisant un pa Lire la suite

Répondre
 
05.05.2013 à 19h28

« Je me demande quelle discipline vous exercez pour donner un avis aussi peu éclairé, et tellement partial.
Si les urgentistes voulaient se substituer aux anesthesistes, ca se saurait, et quant aux pa Lire la suite

Répondre
 
01.05.2013 à 14h06

« Mon cher Pelloux,
Merci de ne pas développer l'amont que constitue le travail des généralistes qui ne sont pas rentrés dans l'hôpital faire l'urgentiste pour le sauver ! C'est raté !
Mon cher Pellou Lire la suite

Répondre
 
01.05.2013 à 14h03

« Mais si on peut avoir le sourire de la crémière , les vaches et les prés qui vont avec :
il faut renationaliser les lieux de soin laissés aux entreprises privées qui préfèrent les actes juteux plutô Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter