Dérives sectaires : les signalements en hausse de plus de 20 %

Dérives sectaires : les signalements en hausse de plus de 20 %

25.04.2013
  • 1366903737428787_IMG_104090_HR.JPG

Serge Blisko, Président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires a remis ce jeudi 25 avril, le rapport 2011-2012 de la MIVILUDES au Premier Ministre Jean-Marc Ayrault.

La mission a reçu 2 600 signalements de dérives douteuses entre la fin 2010 et 2012, soit une augmentation de 22 %. Parmi ceux-ci, une centaine de signalements d’exercice illégal de la médecine ou de la pharmacie. Les faux psychothérapeutes prolifèrent. Dangereux, ils font perdre progressivement la liberté de pensée et poussent insidieusement l’individu à remettre en question sa stabilité affective, financière, physique.

Le phénomène sectaire ne saurait « être réduit à une escroquerie financière. Les exigences financières ne sont pas forcément exorbitantes. Est beaucoup plus inquiétante l’escroquerie intellectuelle : la volonté d’emprise mentale est toujours présente. Elle porte atteinte à la dignité de la personne », insiste Catherine Picard, Présidente de l’UNADFI Union Nationale des Associations pour la Défense des familles et de l’Individu victime de sectes.

Personnes âgées ou en fin de vie, les plus vulnérables

La proie, en confiance, dans une démarche qu’elle peut avoir initiée, se retrouve sous l’emprise d’un individu la poussant à effectuer des actes préjudiciables pour elle-même. Serge Blisko, s’est dit « très heureux des travaux de la Commission d’enquête parlementaire du Sénat sur les dérives sectaires dans le domaine de la santé. Les conclusions, rendues début avril, démontrent le foisonnement de pratiques étranges, non validées, parfois dangereuses, pouvant faire abandonner des traitements lourds et difficiles et aboutir à des pertes de chance ».

Le rapport insiste sur les personnes vulnérables particulièrement exposées aux dérives sectaires : les personnes en fin de vie ou en soins palliatifs, leurs accompagnants et les personnes âgées. Ces dernières représentent un marché nouveau et en pleine expansion pour les groupes sectaires : aujourd’hui 2,5 millions de Français ont plus de 80 ans et ce nombre va tripler d’ici 2040.

Les personnes âgées, fragilisées par l’isolement, le deuil, la maladie, la dépendance, souvent des femmes sont démarchées par des individus ou associations qui s’insinuent dans leur univers. « Il faut les protéger ». Celles hébergées dans des établissements sanitaires sont aussi à risque, que ce dernier provienne de l’établissement lui-même, de soignants, d’auxiliaires bénévoles, de visiteuses…

Une multitude de groupuscules

La MIVILUDES et les responsables d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux travaillent ensemble pour améliorer les signalements mais aussi pour mieux contrôler les formations professionnelles. Le personnel soignant, notamment infirmier, confronté aux difficiles situations de fin de vie est la proie de sectes recrutant lors de formations à des techniques alternatives.

Le phénomène sectaire autrefois circoncis à de grands groupes, s’éparpille aujourd’hui en une multitude de groupuscules centrés sur leur gourou. Derrière de pseudo-conseils thérapeutiques se cachent souvent de vrais prédateurs. Avec Internet, plus besoin de faire de conférence pour recruter des victimes. Les « dérives sectaires et Internet » représentent pour cette raison en 2013 l’objet d’un travail de réflexion de la MIVILUDES.

 Dr SOPHIE PARIENTÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
26.04.2013 à 16h14

« Flippant leurs articles !! Au lieu de se poser 36 questions sur les pseudos signalements de groupuscules sectaires pouvant se trouver dans les établissements médico-sociaux, on ferait mieux de s'inq Lire la suite

Répondre
 
25.04.2013 à 22h58

« Il est vraiment difficile de comprendre cet exposé de la Miviludes. D'une part on a des accusations énormes, et d'autre part des généralités. Pas de nom, pas de faits. Si tout ce qui est dit là est Lire la suite

Répondre
 
25.04.2013 à 19h56

« L'UNADFI et autres Prévensecte ou MIVILUDE ont ils
été formés en chine ?? Ou chez les cathos fondamentalistes »
profession Medecin

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 3

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 10

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter