Bons élèves de la maîtrise, les médecins libéraux veulent bénéficier des « marges de manœuvre »

Bons élèves de la maîtrise, les médecins libéraux veulent bénéficier des « marges de manœuvre »

17.04.2013
  • 1366214127426226_IMG_103326_HR.jpg

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) souhaite que les 850 millions d’euros de « marges de manœuvre dégagées par les soins libéraux » en 2012 soient en partie mobilisée en faveur de la médecine de ville.

Le syndicat formule cette demande après l’avis du comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance maladie, selon lequel les dépenses de santé ont été inférieures aux prévisions de 900 millions d’euros, l’an dernier, en grande partie grâce aux 850 millions d’euros d’économie réalisés par les soins de ville.

Revoir la nomenclature

« Ces chiffres démontrent la grande responsabilité des médecins libéraux à travers la maîtrise médicalisée des dépenses mais aussi grâce à la rémunération sur objectifs de santé publique qui induit un supplément d’économies grâce à l’amélioration de la prise en charge des patients », affirme la Confédération.

Le syndicat présidé par le Dr Michel Chassang estime que « le moment est venu d’accélérer la mise en œuvre de la convention médicale ». Il souhaite relancer les chantiers de la nomenclature (CCAM clinique et technique) et étendre le paiement à la performance à toutes les spécialités à commencer par les pédiatres et les endocrinologues. Selon le syndicat, les résultats présentés par le Comité d’alerte remettent en question les baisses tarifaires imposées à l’imagerie médicale et à la biologie.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
Raphaël L Médecin ou Interne 18.04.2013 à 08h33

« C'est drôle, les médecins étaient vraiment très mauvais avant 2012. Que lira-t-on en 2024 ? »

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 18.04.2013 à 07h11

« À force de contraintes, on veut tuer l'entreprise médicale comme on l'a fait pour l'entreprise pharmaceutique. La différence sera que la délocalisation des laboratoires d'analyse et d'imagerie à l'é Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 10

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

À 87 ans, une généraliste charentaise voit toujours dix patients par jour

mamy

Michel (62 ans) prendra sa retraite avant sa mère Micheline. « J'entends souvent la blague », s'amuse le Dr Micheline Foucry, médecin de... 20

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter