Des animaux pharmaciens qui s’automédiquent

Des animaux pharmaciens qui s’automédiquent

15.04.2013
  • 1366044885425712_IMG_103230_HR.jpg

« Lorsque nous observons un animal en train de fourrager dans la nature à la recherche de sa nourriture, nous posons la question : est-il en train de faire ses emplettes à l’épicerie ou à la pharmacie ? », s’interrogent Mark Hunter (Université du Michigan).

On sait bien et depuis longtemps que des animaux tels que les chimpanzés, les babouins ou les chenilles recherchent des herbes médicinales pour se traiter. Mais actuellement la liste des animaux pharmaciens s’allonge, tout comme la liste des médicaments qu’ils trouvent. Les animaux utilisent des médicaments fournis par la nature pour traiter différentes maladies, en suivant un comportement à la fois appris et inné.

Le fait que les phalènes, les fourmis et les drosophiles s’auto-médiquent a des implications importantes en termes d’évolution des animaux hôtes et de leurs parasites, soulignent les auteurs. De ces comportements, on peut apprendre nombre de nouveautés pour le traitement des parasites humains.

Les moineaux recyclent les mégots de cigarettes

Une étude récente a montré que les moineaux domestiques et les pinsons ajoutent des mégots de cigarettes chargés en nicotine à la construction de leurs nids, pour réduire l’infestation par les mites et les acariens. Les fourmis charpentières incorporent une résine antimicrobienne provenant de résineux conifères dans leur nid, pour empêcher une prolifération microbienne dans la colonie.

Des papillons monarques infestés par des parasites assurent une prévention chez leur descendance en pondant leurs œufs sur une plante antiparasitaire de la famille des composées, le laiteron (elle contient une sorte de latex).

Des parallèles avec le champ de l’épigénétique

« Notre plus grande surprise a été de constater que des animaux tels que les drosophiles et les papillons peuvent choisir pour leurs petits une alimentation qui minimise l’impact des maladies à la génération suivante », explique Hunter. On peut faire des parallèles avec le champ de l’épigénétique, domaine de recherche en croissance chez les humains, qui nous fait comprendre que des choix diététiques faits par les parents peuvent influer sur la santé à long terme des enfants.

« Les plantes demeurent la source la plus prometteuse de produits pharmaceutiques du futur », aussi « l’étude des comportements animaux peut conduire à des découvertes de nouveaux traitements pour les maladies humaines. »

Science, 11 avril 2013.

Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
Jean-Baptiste G Médecin ou Interne 17.04.2013 à 09h29

« Passionnant ! Ça mérite d'être creusé. »

Répondre
 
16.04.2013 à 07h53

« J'avais lu que la ''mort aux rats '' était des anti-coagulants pour que la mort soit différée, afin que les goûteurs ne meurent pas immédiatement, les autres rats attendant patiemment avant de mange Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 13

À Saint-Lunaire, branle-bas de combat pour remplacer un généraliste

st lunaire

À Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine), station balnéaire près de Dinard, la prochaine saison touristique donne des sueurs froides à la mairie. L... Commenter

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter