150 coopérations public privé sur le territoire - Les tumultueux mariages de raison entre hôpitaux et cliniques

150 coopérations public privé sur le territoireLes tumultueux mariages de raison entre hôpitaux et cliniques

11.04.2013
Source d’efficience, remède à la pénurie médicale... séduisante sur le papier, la coopération public privé est complexe à mettre en œuvre. Certains rapprochements sont des réussites. D’autres projets patinent car tout oppose les deux secteurs : statut, organisation, financement... Les élus locaux freinent parfois des quatre fers. Gros plan sur le Languedoc-Roussillon où l’hospitalisation privée est particulièrement développée.
  • 1365643149424233_IMG_102786_HR.jpg

LES CLINIQUES du Languedoc-Roussillon assurent plus d’une naissance sur deux, 92 % de la chirurgie ambulatoire, 50 % des traitements anti-cancéreux. Un dynamisme au prix de lourdes restructurations. Dix maternités privées ont ainsi fermé en 15 ans. Certaines cliniques, pour survivre, ont entamé un rapprochement avec l’hôpital public. Par endroits, c’est l’hôpital défaillant qui a tendu la main au privé...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

C à 25 euros : les médecins de Romillé encourent 6 mois de non-prise en charge de leurs cotisations sociales

Romillé

Quatre médecins contestataires de Romillé (Ille-et-Vilaine), qui cotent le C à 25 euros depuis février 2016, ont été entendus hier... 25

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter