TVA sur les actes d’esthétique - Un arrêt de la Cour de Justice fragilise la position de l’administration

TVA sur les actes d’esthétiqueUn arrêt de la Cour de Justice fragilise la position de l’administration

28.03.2013
Depuis le 1er octobre 2012, l’administration fiscale considère que les actes de chirurgie et de médecine esthétiques n’ayant pas une finalité thérapeutique doivent être soumis à la TVA. Elle se base essentiellement pour cela sur la position exprimée dans deux arrêts de 2003 de la Cour de Justice des Communautés européennes (devenue entre-temps Cour de Justice de l’Union européenne). Mais un nouvel arrêt de la CJUE, rendu le 21 mars (affaire C-91/12) fragilise énormément cette position contre laquelle les syndicats médicaux concernés avaient déposé des recours devant les tribunaux administratifs.
  • 1365756103420880_IMG_101804_HR.jpg
  • 1365756101420579_IMG_101741_HR.jpg

LE TEXTE DE BASE est l’article 132-I-c de la directive européenne du 28 novembre 2006 « relative au système commun de taxe sur la valeur ajoutée » qui exonère de TVA « les prestations de soins à la personne effectuées dans le cadre de l’exercice des professions médicales et paramédicales telles qu’elles sont définies par l’État membre concerné ». Cette...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'ordonnance très libérale de la patronne de l'iFRAP pour « sauver la santé »

Agnès Verdier-Molinié

Agnès Verdier-Molinié ne manque pas d'idées. La directrice de la Fondation iFRAP, think tank libéral qui étudie l’efficacité des politiques... 6

Des médecins de Pau pétitionnent contre les pénalités visant les patients « hors parcours »

petition

« Nous demandons un moratoire pour stopper les sanctions financières dont sont victimes les patients ne trouvant pas de médecin traitant. »... 1

Création d'un modèle miniature d'appareil reproducteur féminin

Woodruff Lab

Une équipe de l’université Northwestern (Illinois, États-Unis) a développé un appareil reproducteur féminin miniature, et l'a présenté dans... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter