Les hôpitaux publics misent sur la fidélisation des jeunes talents

Les hôpitaux publics misent sur la fidélisation des jeunes talents

28.03.2013

Nadine Barbier, directrice des ressources humaines à la FHF

« Pour inviter les jeunes médecins à se tourner vers l’hôpital public, notre fédération s'est mobilisée depuis 2009 en lançant une campagne sur Internet et Facebook, multipliant les témoignages. Travailler à l'hôpital public ce n’est pas si mal et les postes ouverts présentent un certain nombre d'avantages, en matière de recherche, garantissant un travail d'équipe et une ouverture pluridisciplinaire.

Cette campagne a bien fonctionné, mais il y a moins de médecins formés et nous allons redoubler d’efforts pour continuer de les convaincre sur un terrain pédagogique. Nous travaillons sur des chartes d’accueil et d’accompagnement des internes et jeunes médecins. Lorsqu’ils gardent une bonne impression d’un établissement, d’un service, d’une équipe, ils s’en souviennent au moment de faire des choix. La fidélisation fonctionne dans toutes les disciplines médicales, comme pour tous les étudiants en entreprise. Mais, malgré les nombreuses années passées à l’hôpital public, les jeunes ne connaissent pas suffisamment les carrières qui leur sont offertes.

Il faut trouver le moyen de les informer, en priorité et le plus tôt possible, des postes vacants et nous avons besoin de projection sur les postes de médecins comme cela peut déjà exister pour les autres métiers à l'hôpital. Il faut pouvoir leur dire que dans un, deux ou trois ans, tel et tel poste sera vacant. Cette démarche à laquelle nous ne sommes pas encore habitués devient indispensable. C’est pourquoi une analyse prospective des départs à la retraite des PH d'ici 2020 est en cours. D’ici la fin de l’année, nous aurons une visibilité précise des postes à pourvoir par spécialités, régions et établissements. Aller vers les jeunes médecins, c’est aussi continuer à investir les nouveaux médias et les réseaux sociaux. La FHF va poursuivre ses efforts dans ce domaine. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter