Baisse de 4 % de l’incidence de la tuberculose en Europe

Baisse de 4 % de l’incidence de la tuberculose en Europe

20.03.2013
  • 1363797234419113_IMG_101312_HR.jpg

À la veille de la Journée mondiale de la tuberculose du 24 mars, l’OMS-Europe et l’ECDC publient les nouvelles données de surveillance. Établies pour l’année 2011, elles mettent en évidence une baisse du nombre des nouveaux cas de tuberculose. Les pays de la partie orientale de la région européenne de l’OMS concentrent à eux seuls 87 % de cette morbidité.

En 2011, les pays de l’Union européenne (UE) et de l’Espace économique européen (EEE) ont signalé plus de 72 000 cas de tuberculose, soit une baisse de 4 % par rapport à 2010 (14,2 pour 100 000 habitants). En dépit de cette diminution, plus de 1 000 patients par jour sont infectés par le bacille de Koch, soit plus de 380 000 par an. Le nombre de décès imputables à la tuberculose en 2011 s’élève à 44 000.

Mieux traiter les patients

Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, se félicite de ces progrès. Toutefois, elle rappelle qu’« un patient atteint de tuberculose sur 3 n’est pas guéri ». Si, ajoute-t-elle, « l’amélioration des outils de diagnostic permet de recenser davantage de cas de tuberculose, cela signifie que les systèmes de santé doivent partout maintenir ce rythme et fournir un traitement complet à tous les patients nouvellement dépistés. Cette situation est encore sous-optimale dans la région européenne ». Elle souligne que « la tuberculose est une maladie curable si les patients sont soignés gratuitement, en fonction de leurs propres besoins, et reçoivent la bonne thérapie jusqu’à la fin du cycle complet de leur traitement. »

Le développement de formes pharmacorésistantes reste toujours une menace avec 78 000 personnes contractant chaque année une tuberculose multirésistante (MR) ou ultrarésistante (UR) dans la région Europe qui, « d’ailleurs, comprend plus de la moitié des pays du monde affichant le plus haut pourcentage de cas de ces formes de tuberculose », relève le rapport. Là encore, il est impératif que les patients reçoivent « un traitement adéquat ». Moins de 50 % des personnes diagnostiquées avec la tuberculose-MR sont efficacement traitées.

Tuberculose extrapulmonaire

Autre sujet d’inquiétude : la tuberculose extrapulmonaire. Alors qu’on enregistre un recul de la tuberculose pulmonaire entre 2002 à 2011, « les taux de notification de la tuberculose extrapulmonaire ne montrent pas une tendance à la baisse », insiste le rapport. La proportion de patients atteints de tuberculose extrapulmonaire est passée de 16 % en 2002 à 22 % en 2011. Dans l’Union européenne, 16 000 cas de tuberculose extrapulmonaire ont été recensés en 2011, soit un patient tuberculeux sur 5.

« Notre principal objectif est de réduire encore plus la transmission de la tuberculose grâce au diagnostic précoce et au traitement adéquat de la tuberculose pulmonaire. L’élimination de cette maladie en dépend très largement. Mais nous ne devons pas oublier les patients atteints de tuberculose extrapulmonaire, une forme de tuberculose qui peut affecter n’importe quel organe, ce qui rend le diagnostic particulièrement difficile pour les médecins et les patients. Ce groupe est souvent négligé dans les stratégies de lutte antituberculeuse », a déclaré Marc Spencer, directeur de l’ECDC. Un documentaire vidéo sur cette forme de la maladie a d’ailleurs été conçu à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose. Elle est disponible sur le site de l’ECDC et sur Youtube.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
20.03.2013 à 21h27

« De qui se moquent ces soit disant statistiques. On sait très bien qu'avec l'affluence de patients venus de "l'est" et l'augmentation du nombre de porteurs du sida le nombre de patients porteurs de t Lire la suite

Répondre
 
odile m Médecin ou Interne 20.03.2013 à 20h08

« Quid des tuberculeux étrangers qui viennent se faire soigner en France ? Ne sont-ils pas contagieux? Ne coûtent-ils rien à notre système de santé ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... Commenter

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 1

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter