Prise en charge du DPC : 3 700 euros par médecin libéral et par an

Prise en charge du DPC : 3 700 euros par médecin libéral et par an

07.03.2013
  • 1362675100415851_IMG_100595_HR.jpg

La section paritaire des médecins a définitivement arrêté le montant du forfait annuel dont pourra bénéficier chaque praticien libéral (et salarié des centres de santé) pour financer en 2013 son développement professionnel continu (DPC).

L’instance réunie sous l’égide de l’Organisme gestionnaire (OGDPC) a fixé à 3 700 euros l’enveloppe maximale annuelle d’un médecin pour son DPC. Le forfait maximal dont pourra bénéficier le praticien pour un programme de DPC (d’un ou deux jours) est quant à lui limité à 2 990 euros (tout excédent resterait à la charge du médecin). Ce montant permettra d’indemniser à la fois le praticien pour perte de ressources (à hauteur de 15 C ou CS par jour) et l’organisme de formation. « Le médecin aura ainsi la possibilité de s’inscrire à autant de programmes de DPC qu’il le souhaite dans la mesure où l’enveloppe le lui permet », explique l’OGDPC dans un communiqué. Les montants des forfaits de prise en charge du DPC seront connus des médecins lorsqu’ils consulteront les programmes des organismes.

Un petit bonus

L’OGDPC précise que ces forfaits sont rétroactifs aux programmes de DPC entamés depuis le 1er janvier 2013 à deux conditions : que ce programme soit conforme à une orientation nationale et à au moins l’une des méthodes validées par la Haute Autorité de santé (HAS).

L’obtention de ce forfait annuel de 3 700 euros est une avancée pour les médecins, qui ont longtemps craint un plafonnement à 2 990 euros. Les adeptes de feue la formation professionnelle conventionnelle (FPC) regretteront tout de même l’ancien dispositif, disparu en 2013, qui permettait à chaque praticien libéral de bénéficier jusqu’à 8 jours de formation indemnisée. Le nouveau forfait ne devrait en effet couvrir « que » 4 jours de DPC pour un médecin généraliste.

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
09.03.2013 à 09h54

« Achat de non prescriptions ? »

Répondre
 
08.03.2013 à 08h31

« Insuffisant. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 6

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter