Martin Malvy (APVF) : contre les déserts, l’« approche centralisée a atteint ses limites »

Martin Malvy (APVF) : contre les déserts, l’« approche centralisée a atteint ses limites »

06.03.2013

Martin Malvy, président de l’Association des petites villes de France (APVF), a présenté ce mercredi le livre blanc de son mouvement intitulé « Pour une approche territoriale de la Santé ». Un plaidoyer pour la fin d’« une approche centralisée et technocratique qui a atteint ses limites », au profit d’une approche géographique, a souligné l’ancien ministre socialiste.

Le document se présente comme une défense des hôpitaux des petites villes, « pas plus coûteux que les gros hôpitaux », insiste l’APVF qui calcule qu’ils ne représentent que 5 % des dépenses hospitalières tout en participant activement à l’amélioration de l’accès aux soins.

En matière de gouvernance, l’association milite, tout comme le rapport Couty, pour une meilleure association des élus locaux à la définition des politiques régionales de santé. Quant aux hôpitaux des petites villes, elle propose de les sortir du « tout T2A ». Tout d’abord en leur attribuant une dotation initiale de fonctionnement, a précisé Martin Malvy en rappelant que ces établissements « ont des frais de structure proportionnellement plus élevés que les grands ». Ensuite en attribuant aux petits hôpitaux les plus éloignés des autres établissements une ressource complémentaire prélevée sur le fond MIGAC, au titre de leur participation à l’amélioration de l’accès aux soins.

Le contrat plutôt que la contrainte

Le livre blanc milite enfin pour une régulation de l’installation des médecins, tant généralistes que spécialistes. Mais Martin Malvy nuance. « La contrainte à l’installation est l’étape ultime si toutes les autres solutions échouent », indique-t-il, avouant préférer « le contrat à la contrainte ». Dans cet esprit, l’ancien ministre propose de commencer par le développement du salariat dans les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP). Il rappelle que récemment, plusieurs municipalités cherchant à faire venir des médecins généralistes n’y sont parvenues qu’en leur proposant un poste salarié.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Généralistes et dentistes au top des recherches santé sur le site des Pages jaunes

pages jaunes

Dans leur troisième baromètre santé, les « Pages jaunes » décortiquent quelque 289 millions de requêtes effectuées par les internautes en... 1

À Saint-Lunaire, branle-bas de combat pour remplacer un généraliste

st lunaire

À Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine), station balnéaire près de Dinard, la prochaine saison touristique donne des sueurs froides à la mairie. L... 13

Perturbateurs endocriniens : 7 écolos contaminés jusqu’aux pointes des cheveux

Perturbateurs endocriniens : 7 écolos contaminés jusqu’aux pointes des cheveux-1

Quel lien existe-t-il entre la navigatrice et présidente de WWF-France Isabelle Autissier, Yann Arthus-Bertrand, Nicolas Hulot,... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter