FM-Sexe - Six semaines entre un accouchement et la reprise du sexe

FM-SexeSix semaines entre un accouchement et la reprise du sexe

27.02.2013
  • 1361963229413675_IMG_100018_HR.jpg

Selon une étude publiée dans « BJOG », les primipares attendent environ 6 semaines avant la reprise d’une activité sexuelle par voie vaginale. Un délai que les couples doivent anticiper afin d’éviter les sentiments d’anxiété et de culpabilité chez les femmes.

Ce travail australien prospectif a utilisé les données de la Maternal Health Study, données qui sont issues de réponses à un questionnaire auto-administré en début de grossesse puis à 3, 6 et 12 mois post-partum. Sur un échantillon de 1 507 primipares, on a étudié la date de reprise de l’activité sexuelle par voie vaginale et évalué l’impact du mode de naissance, de lésions du périnée et d’autres facteurs obstétricaux et sociaux

Résultat : 41 % des femmes ont repris les rapports sexuels vaginaux à 6 semaines post-partum, 65 % à 8 semaines, 78 % à 12 semaines et 94 % à 6 mois. Pour être plus précis, il faut signaler que l’activité sexuelle elle-même (non vaginale) est reprise plus tôt (53 % à 6 semaines) que l’activité sexuelle vaginale.

Par ailleurs, les femmes de 30-34 ans sont moins nombreuses à reprendre une activité sexuelle vaginale à 6 semaines (40 %) que les femmes de 18-24 ans (63 %).

Césarienne, forceps, épisiotomie

Le taux de 41 % reprise de l’activité sexuelle à 6 semaines est une moyenne. Il est de 60 % en cas de naissance naturelle sans épisiotomie mais de 45 % en cas de césarienne, 32 % en cas d’utilisation de forceps, 32 % aussi en cas d’épisiotomie et 35 % en cas de plaie suturée.

Or, seules 10 % des primipares accouchent naturellement sans lésion périnéale. Ce qui signifie que pour la grande majorité des femmes et leur partenaire, il est raisonnable d’anticiper un délai avant la reprise des rapports sexuels vaginaux.

Anxiété et culpabilité

Pour le Pr Stephanie Brown (Murdoch Childrens Research Institute, Victoria), « le résultat le plus important de cette étude est le long délai avant la reprise de l’activité sexuelle après une naissance. La plupart des couples ne reprennent pas le sexe avant 6 à 8 semaines post-partum et ce délai est plus long pour de nombreux couples. Il est utile d’en informer les couples avant la naissance du bébé. Cela pourra aider à réduire les sentiments d’anxiété et de culpabilité de ne pas reprendre une activité sexuelle plus tôt ».

Par ailleurs, il se peut que des couples attendent les résultats d’une consultation à six semaines pour être sûrs que tout est redevenu « normal ». Ce qui pourrait expliquer que de nombreux couples attendent 7 à 8 semaines avant de reprendre une activité sexuelle.

McDonald EA, Brown SJ. BOJG : An International Journal of Obstetrics and Gynaecology.

 Dr EMMANUEL DE VIEL
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter