L’activité sexuelle traite certaines céphalées

L’activité sexuelle traite certaines céphalées

25.02.2013
  • 1361810812413105_IMG_99888_HR.jpg

L’acte sexuel est un déclencheur de céphalalgies, c’est assez bien connu. Ce qui l’est moins est que ce même acte, entrepris au cours d’une migraine ou d’une algie vasculaire de la face, peut à l’inverse soulager certaines personnes.

Face à une migraine « il y a des patients qui utilisent la sexualité comme outil thérapeutique, plus souvent ceux de sexe masculin », nous apprennent Stefan Evers et coll., à l’issue de leurs observations, menées chez 800 personnes souffrant de migraines et 200 d’algies vasculaires de la face. Ces sujets, consultants dans un centre de traitement des céphalalgies, ont été chargés de remplir un questionnaire.

Un soulagement important ou total

Trente-quatre pour cent des migraineux rapportent avoir eu une activité sexuelle au cours de leur attaque et, parmi eux, 60 % font état d’une amélioration (avec chez 70 % un soulagement important ou total), alors que 33 % rapportent une aggravation. Dans le groupe des algies vasculaires de la face, 31 % des patients ont eu une activité sexuelle et parmi ces derniers, 37 % ont ressenti une amélioration (modérée à complète dans 91 % des cas), et 50 % une aggravation.

On note toutefois que la majorité des patients souffrant de douleurs céphaliques n’ont pas d’activité sexuelle quand ils sont en crise. Cette étude plus systématique confirme des données éparses que l’on trouve dans la littérature.

Cephalalgia, en ligne le 19 février 2013, doi : 10.1177/0333102413476374

Dr BÉ.V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
26.02.2013 à 07h03

« La fin du "Chéri, pas ce soir, j'ai la migraine !" ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
ROSP

ROSP : 7 000 euros par généraliste en 2016

Très attendue, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) est versée ces jours-ci à près de 91 000 médecins libéraux au titre de 2016. La prime moyenne des seuls généralistes atteint 6 983 euros (+3,4 %). La CNAM dresse un bilan positif de ce système mais a programmé sa mue dans la nouvelle convention. Points noirs : la vaccination et certains dépistages. 2

Marisol Touraine appelle à voter « massivement » pour Emmanuel Macron

touraine

La ministre de la Santé est sortie de son silence à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, dimanche soir. « J’appelle les... Commenter

Macron, l'homme qui rendra le tiers payant « généralisable » et investira 5 milliards dans la santé

macron

Dans notre sondage exclusif, les médecins libéraux avaient placé Emmanuel Macron dans le duo gagnant du premier tour, juste derrière... 5

Le Pen, la candidate qui ne promet « pas la lune » aux médecins et veut supprimer l'AME

le pen

Comme son père était parvenu à le faire en 2002, Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle, où elle sera... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter