« Cher confrère »... les médecins dénoncent la confusion des genres des ostéopathes exclusifs

« Cher confrère »... les médecins dénoncent la confusion des genres des ostéopathes exclusifs

25.02.2013
  • 1361809967413152_IMG_99895_HR.jpg

L’Union des médecins ostéopathes (UMO), qui réunit trois syndicats, le SNMO, le SMMOF et Ostéos de France, interpellent les pouvoirs publics. Ils dénoncent la présence de plus en plus fréquente d’ostéopathes exclusifs (non médecins) dans des cabinets médicaux, des cliniques mais aussi des hôpitaux privés et publics.

« De telles proximités peuvent nuire à la sécurité des patients », assurent les médecins ostéopathes, inquiets des proportions que prend cette dérive. Les praticiens s’étonnent de voir apparaître le nom d’ostéopathes exclusifs parmi les spécialités médicales de certains établissements et de recevoir de la part de certains ostéopathes des courriers les appelant « chers confrères ». Dans ces établissements, les patients des médecins et des ostéopathes partagent les mêmes salles d’attentes.

Une frontière poreuse

En décembre 2008, un rapport de l’Ordre, repris dans une circulaire en 2010, soulignait pourtant que les ostéopathes exclusifs devaient être exclus des maisons de santé interprofessionnelles, « la présence de médecins pouvant servir de caution et entretenir une certaine confusion sur leur champ d’exercice ».

circulaire.png
Extrait de la circulaire de l'Ordre (18 octobre 2010)

Les syndicats de médecins ostéopathes veulent par ailleurs que la réglementation des conditions d’exercice soit strictement appliquée (*). Le cadre légal prévoit une liste d’actes interdits aux ostéopathes non-médecins (touchers pelviens, ou encore les manipulations cervicales ou des bébés de moins de six mois sans certificat médical). « La loi de 2007 interdit toute prise en charge d’une quelconque pathologie organique ou nécessitant des avis spécialisés », rappelle le Dr Bruno Burel, président d’Ostéos de France. Le médecin souligne que « la frontière est de plus en plus ténue entre le médecin qui établit un diagnostic et l’ostéopathe exclusif ».

« Cette situation pose un problème de santé publique », souligne le Dr Corinne Le Sauder, présidente de l’UMO et du SNMO, qui souligne qu’en Belgique, un certificat médical sera bientôt obligatoire pour accéder à un ostéopathe.

* Lire notre dossier sur l’ostéopathie du 30 juin 2012

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 39 Commentaires
 
28.02.2013 à 08h23

« Ma longue expérience en expertise médico-légale m'a appris que les ostéopathes exclusifs étaient d'une manière générale compétents et non dangereux. »
Un médecin expert

Répondre
 
19.04.2013 à 08h55

« J'ai aussi connu des chirurgiens dangereux... »

Répondre
 
28.02.2013 à 19h28

« Ça c'est effectivement scientifique comme argument! Bravo.
Avez vous déjà travaillé en neurochirurgie? Vous changeriez vite d'avis. »

Répondre
 
26.02.2013 à 14h18

« Seule la création d'un titre de médecin-ostéopathe distinct de celui d'ostéopathe non-médecin peut permettre de clarifier la situation. Cette lutte devrait être portée par nos leaders syndicaux. Hél Lire la suite

Répondre
 
26.02.2013 à 13h39

« S'il y a des règles et des lois, il faut qu'elles soient connues et appliquées. C'est aux médecins à faire le pas des médecines manuelles car on a bien laissé le champ libre aux non médecins qui n'o Lire la suite

Répondre
 
26.02.2013 à 13h21

« Les manipulations vertébrales sont toujours dommageables pour le patient. Qu'on soit médecin ou non médecin ... Primum non nocere ... »

Répondre
 
26.02.2013 à 22h58

« De l'incompétence à la stupidité, voire pire en restant poli, certains franchissent le pas ! »

Répondre
 
26.02.2013 à 12h03

« Aujourd'hui, le seul combat qui doit animer nos leaders syndicaux est de lutter pour la création d'un titre ou d'une qualification de médecin-ostéopathe distinct de celui des ninis. Pour cela, certa Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le Dr Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Cahuzac

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l'étranger, a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison... 7

L'espérance de vie en recul en 2015 aux États-Unis, selon les CDC

Longévité

L'espérance de vie des Américains a reculé en 2015, une première depuis 1993 selon un rapport des autorités sanitaires américaines. Un... Commenter

La Guadeloupe inaugure un dispositif d'échocardiographie à distance, une première

Télé-échocardiographie d'île à île

Au CHU de Pointe-à-Pitre, les cardiologues ont le bras long, très long, suffisamment long pour traverser les 30 km de mer qui les séparent... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter