Les oméga-3 testés en neuroprotection des AVC expérimentaux

Les oméga-3 testés en neuroprotection des AVC expérimentaux

19.02.2013
  • 1361289157411656_IMG_99511_HR.jpg

Une émulsion comportant des acides gras oméga 3 exercerait un effet qui semble neuroprotecteur lors d’un AVC. Injectée à des souris dans les deux heures qui suivent l’AVC expérimental, l’émulsion réduit de moitié l’aire de la zone atteinte.

« Les résultats suggèrent que cette émulsion pourrait réduire certaines des séquelles neurologiques et comportementales à long terme, qui sont observées chez les humains qui survivent à un AVC », commentent Richard Deckelbaum et coll. (Columbia University, New York). L’activateur du plasminogène recombinant (r-TPA) qui est le traitement standard des AVC par thrombose, est utile pour aider à la récupération, mais ce traitement n’empêche pas complètement la mort d’un certain nombre de neurones. On reste à la recherche d’un neuroprotecteur.

Les acides gras oméga-3 figurent en bonne place à cet égard. Ils sont impliqués dans différents processus biochimiques au niveau du cerveau. Ainsi, les oméga-3 accroissent la production des neuroprotecteurs naturels, sont à même de réduire l’inflammation et la mort cellulaire et activent des gènes qui peuvent protéger les neurones. Ils peuvent aussi réduire la libération des antioxydants déclenchée par l’ischémie.

Les résultats ont été obtenus avec une émulsion comportant du DHA (acide docosahéxaénoïque) et non de l’EPA (acide eicosapentaénoïque).

Les études sont en cours pour tester l’émulsion dans d’autres situations chez l’animal (animaux plus âgés, autres types d’AVC). Des émulsions similaires sont utilisées dans les USI en Europe pour un support nutritionnel et leur sécurité est bien connue. Les études humaines pourraient être faciles à mettre en place.

PloS ONE, 14 février 2013.

Dr BÉ. V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
20.02.2013 à 17h32

« Prudence, prudence : des études sur la supplémentation en omega 3 semblent avoir mis en évidence un effet délétère cardio-vasculaire( ainsi que les omega 6 ). De l'effet expérimental à l'effet clini Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 4

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Le nombre de cancers a augmenté de 33 % entre 2005 et 2015 dans le monde

En 2015, 17,5 millions de cas de cancer ont été recensés dans le monde, ainsi que 8,7 millions de décès, selon la dernière édition du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter