L’UCDF exhorte les médecins de secteur II à ne pas signer le contrat d’accès aux soins

L’UCDF exhorte les médecins de secteur II à ne pas signer le contrat d’accès aux soins

07.02.2013
  • 1360258752408600_IMG_98673_HR.jpg

L’Union nationale des chirurgiens de France (UCDF), qui a déposé auprès du Conseil d’Etat un recours en annulation contre l’avenant 8« pour excès de pouvoir », invite les praticiens de secteur II, quel que soit leur âge, leur région ou leur spécialité à ne pas choisir le contrat d’accès aux soins qui leur sera proposé par la CNAM. « L’assurance-maladie a aujourd’hui tous les moyens pour contrôler, harceler et sanctionner le secteur II », estime l’UCDF.

D’une durée de 3 ans et résiliable à chaque date anniversaire de signature, ce contrat prévoit de limiter les dépassements d’honoraires à 100 % des tarifs Sécu. En contrepartie, la CNAM prendra en charge les cotisations sociales des praticiens pour la part de leurs actes opposables.

« Ne faisons pas confiance à l’assurance-maladie, ce choix qui paraît réversible aujourd’hui sera probablement par décision unilatérale irréversible demain, affirme le Dr Philippe Cuq, président de l’UCDF, dans un courrier à ses adhérents. Nous proposons donc de rester en secteur II, de continuer vos pratiques tarifaires en respectant formellement l’information tarifaire écrite et signée et le tact et la mesure. »

Une exception pour les anciens chefs

L’UCDF a donc pris le contre-pied de l’Union nationale des médecins spécialistes confédérés (UMESPE-CSMF) qui a invité, il y a quelques semaines, les praticiens de secteur II à adhérer au contrat d’accès aux soins.

Les chirurgiens invitent toutefois les anciens chefs de clinique et assimilés, bloqués en secteur I, à demander, eux, l’accès au « secteur II avec contrat d’accès aux soins ». « Vous rentrerez alors dans une "usine à gaz" qui vous permettra peut-être de pratiquer des compléments d’honoraires qui ne pourront pas être supérieurs à la moyenne des taux de dépassement des mêmes spécialistes de la même région », ironise le syndicat.

L’UCDF prédit des « contentieux très nombreux » : « Ce n’est pas ce pour quoi nous nous battions, mais c’est le seul choix que la caisse vous propose ».

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
08.02.2013 à 11h18

« Les acca secteur 1 vont prendre leur retraite avec une cs à 28 euros quant un jeune médecin formé au tiers monde et qui fait le bouche-trou 2 ans ds un hôpital périphérique voué à la fermeture peut Lire la suite

Répondre
 
08.02.2013 à 00h14

« Moi, quand je lis que la CNAM prendra à sa charge une partie de mes cotisations sociales, j'ai le réflexe de serrer les fesses. »

Répondre
 
08.02.2013 à 15h47

« Comment faire confiance à la CNAM qui a renié sa parole sur l'ASV ! »

Répondre
 
07.02.2013 à 23h26

« Il ne faut pas signer ce nouvel "Xième nouvel Avenant" qui pour une fois est un "Avenant de Contrat" en place publique tant il fait de battage médiatique en nous disqualifiant via notre Ministre. Il Lire la suite

Répondre
 
08.02.2013 à 10h51

« Le CNPSY est, depuis peu de temps, à 37 euros.
En prenant comme base 43,70 euros, vous avez additionné une majoration provisoire (MPC) qui, comme son nom l'indique, peut être supprimée à tout moment Lire la suite

Répondre
 
07.02.2013 à 21h59

« On ne signera pas cette usine à gaz. »

Répondre
 
07.02.2013 à 20h51

« À éviter à tout prix ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 8

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter