Agressions de médecins : 20 départements ont appliqué le protocole national de sécurité

Agressions de médecins : 20 départements ont appliqué le protocole national de sécurité

30.01.2013

Après l’agression d’une généraliste des Yvelines et d’un urgentiste de Seine-Saint-Denis, le Conseil national de l’Ordre dresse le bilan du protocole national de sécurité, dispositif qui vise à assurer la prévention et le traitement des violences à l’encontre des professionnels de santé.

Aujourd’hui, 68 départements se sont saisis du protocole national, indique l’Ordre. 20 d’entre eux l’ont d’ores et déjà décliné dans leur territoire et cinq sont « sur le point » de le faire.

Seul huit départements (11,7 %) indiquent n’avoir « aucune violence significative et n’ont pas jugé nécessaire de décliner une procédure spécifique », poursuit l’Ordre.

Appel d’urgence dédié et alarme géo-localisée

Ce dispositif propose aux professionnels de santé d’être mis en contact avec des « interlocuteurs clairement identifiés », « désignés au niveau local, dans les services de police et les unités de gendarmerie ».

Il prévoit aussi la mise en place d’un « système communautaire d’alerte », d’un numéro d’appel d’urgence dédié, de mesures « particulières d’accueil et d’accompagnement » ainsi que le recours aux « dispositifs électroniques d’alarme géo-localisée ».

Le protocole national de sécurité a été signé en avril 2011 par les trois ministères concernés (Intérieur, Santé, Justice) et sept instances ordinales (médecins, sages-femmes, infirmiers, pédicures-podologues, chirurgiens-dentistes, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes). Il a pour objectif « d’améliorer la sécurité des professionnels de santé exerçant sur le territoire national » et de « renforce[r] la coopération entre lesdits professionnels et les services de l’État compétents en matière de prévention de la violence et de traitement de la délinquance ».

Protocole.texte Officiel[1] by

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter