Pilules 3G et 4G : l’Agence européenne du médicament va lancer une réévaluation

Pilules 3G et 4G : l’Agence européenne du médicament va lancer une réévaluation

28.01.2013

Répondant à une récente requête de la France, l’Agence européenne du médicament (EMA) vient d’annoncer lundi son intention de procéder à une réévaluation des contraceptifs oraux de troisième et quatrième générations.

Le 11 janvier dernier, Marisol Touraine avait officiellement demandé à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) « de saisir les instances européennes pour que les indications des autorisations de mise sur le marché (AMM) soient révisées dans un sens restrictif », en réservant leur prescription en seconde intention. L’EMA explique que le nouvel examen va permettre de « déterminer s’il est nécessaire de restreindre l’usage de ces médicaments aux femmes qui ne peuvent pas prendre d’autres contraceptifs oraux combinés ».

Prochaine réunion, le 4 février

C’est la première fois qu’un Etat membre émet une requête de ce type auprès de l’agence dans le cadre de la nouvelle législation européenne sur la pharmacovigilance, fait remarquer l’EMA dans un communiqué.

À l’issue de sa prochaine réunion programmée du 4 au 7 février prochain, le Comité pour l’Évaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’EMA indiquera notamment si les actuelles informations sur les pilules 3G et 4G à disposition des médecins et des patients s’avèrent suffisantes pour permettre un choix éclairé. Pour l’heure, l’agence européenne se veut plutôt rassurante : « Aucune raison ne justifie l’arrêt de la pilule. Si une femme est inquiète, elle peut en discuter avec son médecin. »

DAVID BILHAUT
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
29.01.2013 à 13h56

« Diane n'est plus dans le Vidal, seuls ses génériques....
Vidal 2012 holgyème : rubrique posologie "en cas d'effet contraceptif recherché....", rubrique pharmacodynamie " son action antigonadotrope. Lire la suite

Répondre
 
29.01.2013 à 10h41

« Les 2G contiennent du Levonorgestrel. Tout autre progestatif est constitutif d'une pilule 3 ou 4G. »

Répondre
 
28.01.2013 à 22h42

« Il serait utile de donner une liste exacte des 3 et 4g qui ne figurent pas dans le Vidal de manière claire. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 15

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter