Gaz odorant : les émanations en voie de neutralisation, Michèle Rivasi interpelle le gouvernement

Gaz odorant : les émanations en voie de neutralisation, Michèle Rivasi interpelle le gouvernement

23.01.2013
  • 1358961466404304_IMG_97489_HR.jpg

Alors que les opérations de neutralisation des émanations de mercaptan de l’Usine Lubrizol de Rouen ont débuté depuis la nuit dernière, l’incident devrait être définitivement réglé dans les prochains jours. Selon la préfecture de Seine-Maritime, 12 tonnes de produit (sur un total de 36 tonnes) doivent être traitées ce mercredi avec une solution neutralisante (constituée d’un mélange d’eau, de soude et d’eau de javel) pour mettre fin aux émanations de gaz.

À ce jour, des prélèvements effectués par les sapeurs pompiers de Seine-Maritime dans des périmètres de 300 et 500 mètres autour de l’usine n’ont révélé aucune trace de mercaptan. La concentration étant en dessous du seuil de détection (environ 0,01 ppm). D’autres prélèvements menés par l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (INERIS) « en sortie de cheminée » montrent « une diminution sensible de la concentration de mercaptan », avec un taux inférieur à 20 ppm (contre environ 80 ppm lundi, en début d’incident).

Pour rappel, le seul des premiers effets cliniques constatés (larmoiements, irritation oculaire…) du mercaptan est d’environ 20 ppm après une exposition de 8 heures, le seuil olfactif étant de 0,002 ppm. À Rouen, « la circulation piétonne et routière qui avait été interrompue à proximité immédiate de l’usine à partir de 22 heures hier soir a été rétablie ce matin à 7h30 », indique la préfecture dans son communiqué.

Symptômes légers

Mardi, les ministères de l’Intérieur, de la Santé et de l’Écologie ont confirmé que ces émanations de mercaptan constatés lundi dans plusieurs départements « ne présentent pas de risque pour la santé ».

Néanmoins, « certaines personnes plus sensibles ont pu ressentir les symptômes : maux de têtes, vertiges, irritations oculaires et respiratoires superficielles (en particulier pour les asthmatiques), nausées, voire vomissements », souligne le ministère de la Santé qui précise que ces symptômes « sans gravité » s’avèrent « passagers » et ne « nécessitent pas de prise en charge médicale particulière ».

Principe de précaution

Pour la députée écologiste européenne Michèle Rivasi, « le mercaptan n’est pas sans danger pour les populations critiques ». Selon la députée, « les autorités ont failli dans l’application du principe de précaution » en partant du principe que la concentration en gaz s’avérait suffisamment basse pour ne pas déclencher d’alerte.

Or, « il ne s’agit là que d’un calcul lié à une valeur limite d’exposition pour des individus bien portants », poursuit la députée écologiste qui doit être invitée ce soir au « Grand journal » de Canal +. Si Michèle Rivasi se dit « d’accord avec le fait qu’il ne faut pas provoquer des mouvements de panique injustifiés » au sein de la population, elle considère qu’« il faut aussi et surtout protéger les personnes les plus sensibles et notamment celles souffrant d’affections respiratoires et cutanées chroniques », pour lesquelles « ce genre d’expositions temporaires » constitue « un véritable calvaire. »

 DAVID BILHAUT
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
23.01.2013 à 21h39

« Comment ne pas provoquer de panique dans la population si l'on hurle à l'empoisonnement ? J'aimerais que Madame Rivasi nous l'explique et dise comment elle gèrerait les malaises cardiaques générées Lire la suite

Répondre
 
23.01.2013 à 19h30

« Qu'en est-il des voies aeriennes des nourrissons et des insuffisants respiratoires, tout va bien ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 22

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter