Technologies médicales : le déploiement de la télécardiologie menacé, selon les fabricants

Technologies médicales : le déploiement de la télécardiologie menacé, selon les fabricants

22.01.2013
  • 1358845290403651_IMG_97346_HR.jpg

Le Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (SNITEM) se déclare « abasourdi » par la volonté des autorités de modifier la prise en charge des systèmes de télésurveillance des défibrillateurs cardiaques implantables (DCI). Selon lui, « le conseil de l’hospitalisation (une instance du ministère de la Santé) s’apprête à rendre un avis de radiation de la liste en sus des systèmes de télésurveillance pour DCI, et à les inclure dans les forfaits hospitaliers au 1er mars 2013 ».

Aucune urgence

Pour le SNITEM, « une telle radiation apparaît incompatible avec la volonté de développer la télémédecine dans notre pays, la télécardiologie étant en France une des applications les plus développées ». Le syndicat ajoute que l’arrêt de la prise en charge spécifique de ces systèmes de télésurveillance constituerait un frein à leur déploiement, alors que la pratique n’est pas encore stabilisée.

Pour le SNITEM, « il n’y a aucune urgence à procéder à une telle radiation ». Le syndicat demande au gouvernement de surseoir à cette décision jusqu’à la publication par la HAS (prévue cette année) d’un avis sur le service attendu d’une prestation technique de télésurveillance pour les DCI.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Enquête Ifop pour « le Quotidien »Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins

Enquête Ifop pour « le Quotidien » - Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins-0

Bien moins enclins à l’abstention que l’ensemble des Français, les médecins libéraux s’avèrent polarisés par la droite de François Fillon... 40

Hypercholestérolémie : la HAS recommande d'utiliser l'outil SCORE en prévention primaire entre 40 et 65 ans

CHOLESTEROL

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd'hui 3 fiches mémo « afin de guider les professionnels de santé sur la manière d'appréhender... 4

Au congrès de la médecine générale, une pétition pour un DES à 4 ans !

Le collège de la médecine générale a lancé une pétition pour porter le diplôme d'études spécialisées (DES) de trois à quatre ans. L'annonce... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter