Suicide à Robert Debré : les syndicats dénoncent les conditions de travail

Suicide à Robert Debré : les syndicats dénoncent les conditions de travail

22.01.2013

Une auxiliaire de puériculture de l’hôpital Robert Debré (AP-HP) s’est suicidée le 22 décembre. Elle a laissé un mot pour expliquer son geste. Le syndicat SUD santé en fournit aujourd’hui un extrait : « ... Je ne veux plus retourner travailler à Robert Debré. Travail inhumain. Plus la force... ».

La famille de l’auxiliaire de puériculture demande à ce que le décès soit qualifié en accident de service. De leur côté, les représentants du personnel au CHSCT ont réclamé la nomination d’un expert afin d’examiner les conditions de travail et d’analyser les risques professionnels.

SUD inquiet pour la santé des agents

Ce suicide survient « après d’autres événements de même nature », déclare SUD santé, inquiet pour la santé des agents en raison des « politiques menées au sein de l’établissement ». Et le syndicat de citer, pèle mêle, les réorganisations permanentes, la mobilité forcée, les rappels à domicile abusifs, les plannings non respectés, les congés annuels remis en cause...

Le CHSCT de l’hôpital Robert Debré espère qu’une politique de prévention des risques psychosociaux sera rapidement mise sur pied.

La rédaction
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
29.01.2013 à 19h00

« Mon commentaire a du mal a etre enregistré. IDE confrontée personnellement à une situation ressemblant à ce cas..
Abus de pouvoir, harcèlement moral de la part d'un médecin et approbation de la dire Lire la suite

Répondre
 
27.01.2013 à 16h29

« Le pape c'est l'ordinateur du comptable et les pseudo-chefs incapables de s'occuper des patients mais qui gèrent les autres. Il faut être humain avec des chefs inhumains.
Il faut mettre l'argent à l Lire la suite

Répondre
 
28.01.2013 à 11h53

« H.S... »

Répondre
 
26.01.2013 à 19h30

« Diaboliser le travail ne sert à rien. »

Répondre
 
26.01.2013 à 19h15

« Horrible ! Il est vrai que notre métier exige une énorme force mentale et physique, mais il faut savoir parfois dire non mais pris au piège de ce tourbillon où la hiérarchie ne fait pas de cadeau, i Lire la suite

Répondre
 
25.01.2013 à 18h05

« Enquête sur les risques psychosociaux, OK. Mais après, quelles conclusions, quelles actions ?
Ce n'est pas le premier suicide à L'hôpital. Les suicides sont multifactoriels, certes, mais concernant Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter