L’aspirine pourrait être un facteur risque de DMLA

L’aspirine pourrait être un facteur risque de DMLA

22.01.2013
  • 1358873168404027_IMG_97418_HR.jpg

Selon une étude publiée dans « JAMA Internal Medicine », la prise régulière d’aspirine (au moins une fois par semaine) pourrait accroître le risque de dégénérescence maculaire liée à l’âge dans sa forme humide.

Après de nombreux travaux non concluants, une étude récente a suggéré une association entre l’aspirine et la DMLA humide. Dans ce contexte, la nouvelle étude australienne est intéressante.

Ce travail conduit par l’équipe de Gerald Liew (Université de Sydney, Australie) a consisté en une analyse prospective, sur une période de quinze années, de données concernant 2389 personnes, parmi lesquelles 257 étaient des utilisateurs réguliers d’aspirine.

Augmentation de 3,7% à 9,3%

L’incidence cumulative de DMLA humide chez les sujets ne consommant pas d’aspirine était de 0,8 % à cinq ans, 1,6 % à dix ans et 3,7 % à quinze ans ; chez les consommateurs réguliers d’aspirine, les incidences cumulatives étaient de 1,9 % à cinq ans, 7 % à dix ans et 9,3 % à quinze ans. Ainsi, la prise régulière d’aspirine était associée à une augmentation de l’incidence de DMLA humide.

Pour les auteurs, toute décision d’interrompre un traitement par l’aspirine demande à être individualisée. Pour l’instant, indiquent-ils, il n’y a pas assez de preuves pour recommander de modifier les pratiques cliniques, sauf peut-être chez les patients ayant de forts facteurs de risque de DMLA humide, estiment les auteurs.

JAMA Intern Med, édition en ligne du 21 janvier 2013.

 Dr E. DE V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
24.01.2013 à 09h31

« Il est souvent vrai qu'un cardiaque sans aspirine meurt avant d'être aveugle. »

Répondre
 
23.01.2013 à 18h47

« Il faudrait choisir entre la malvoyance, l'ischémie et le cancer colique ? »

Répondre
 
22.01.2013 à 21h47

« Beaucoup de patients cardiaques prennent du Kardegic tous les jours. Bénéfice-risques???? »

Répondre
 
22.01.2013 à 20h48

« Il est difficile pour un praticien de banlieue ou de quartier de se faire une opinion. Toutefois, bien avant que l'aspirine ne soit utilisée systématiquement j'avais été très étonné d'avoir 2 patien Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les dépassements rétablis à l'hôpital, une « insulte à la démocratie » selon les usagers

depassement

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS, usagers) s'offusque de la récente ordonnance rétablissant officiellement les dépassements... 9

Les consultations avancées de médecine générale par les hôpitaux ulcèrent la FMF

fmf

L'organisation par certains hôpitaux de consultations de médecine générale hors les murs de l'établissement, comme à Maubeuge (Nord), fait... 3

Gare au risque cardiovasculaire pendant la vague de froid, prévient la Fédération française de cardiologie

froid

Alors que la vague de froid s'étend ce mercredi à la quasi-totalité de la France, les appels à la vigilance se multiplient. La Fédération... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter