La CAF réclame 3 000 euros de remboursement de RSA à une interne

La CAF réclame 3 000 euros de remboursement de RSA à une interne

15.01.2013
  • 1358186452401959_IMG_96933_HR.jpg

Les faits remontent à janvier 2012. Amel, 25 ans, termine alors son externat de médecine. Son travail de stagiaire à l’hôpital ne lui rapportant que 230 euros par mois, la jeune femme s’adresse à la caisse d’allocations familiales (CAF) afin de toucher le revenu de solidarité active (RSA) – somme minimum que perçoivent les personnes sans ressources ou complémentaire aux revenus des travailleurs pauvres. La CAF de l’Essonne – son lieu de résidence – répond favorablement à sa requête et lui verse 330 euros par mois entre janvier et septembre 2012.

«La CAF m’a versé le RSA […] avant de me demander de rembourser les sommes perçues parce que je n’y avais pas droit en tant qu’étudiante », détaille Amel à l’AFP.

C’est à la mi-octobre 2012 que la jeune femme, désormais interne à Paris, reçoit la confirmation de sa fin de droits. Pourtant, avant même la rentrée, Amel a signalé son changement de situation auprès de la CAF, en juillet 2012, après avoir trouvé un emploi d’infirmière vacataire pour l’été. « Je touchais désormais trop pour percevoir le RSA », admet-elle.

Imbroglio administratif

Face à la demande de remboursement (d’un montant total de 3 014 euros), Amel est perplexe : « Je n’ai pas compris parce que j’avais fourni un dossier avec toutes les pièces, y compris des fiches de paie », indique-t-elle.

La raison de cet imbroglio administratif ? Le double statut des externes en médecine, « flou », selon la jeune femme. « L’administration n’est pas informée. J’ai l’impression que nous avons tous les inconvénients du salarié et tous les inconvénients de l’étudiant ».

Afin de dénouer les fils, Amel adresse des courriers au conseil général de l’Essonne, chargé de l’attribution du RSA, ainsi qu’à la CAF, pour faire valoir son statut de salariée. En vain. Elle engage alors un recours à l’amiable, aujourd’hui « en cours d’examen », a déclaré à l’AFP le Conseil général de l’Essonne. La CAF dit aussi « examiner ce dossier ».

Vendredi, le vice-président de l’ANEMF Jordan Chaix a dénoncé le « vide juridique » qui entoure le statut de ces étudiants. L’association réclame pour eux « un vrai statut d’agent public hospitalier » ainsi qu’une clarification de leurs missions.

 ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 18 Commentaires
 
19.01.2013 à 22h42

« Que lui reproche-t-on au juste ? D'avoir rempli un dossier correctement ? La CAF n'avait qu'à le rejeter si elle n'était pas d'accord. Il serait peut-être temps pour les autorités administratives de Lire la suite

Répondre
 
17.01.2013 à 03h40

« Quand j'étais externe je faisait des gardes de REA 24h pour 56 francs ! ... »

Répondre
 
15.01.2013 à 18h41

« Si un futur médecin demande déja des aides, ça augure mal pour la suite : médecin retraité ayant travaillé avant de s'installer. Mais c'était avant! Médecin retraité (01). »

Répondre
 
15.01.2013 à 18h18

« Elle a raison AMEL dans un pays dont les charges et impôts frisent la dictature. » Médecin

Répondre
 
15.01.2013 à 17h36

« Quand on est externe on est étudiant et on peut faire des gardes dans les maisons de retraites, les cliniques, d'abord d'aide soignant puis d'infirmier pour vivre. En plus ça donne une expérience et Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 4

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Le nombre de cancers a augmenté de 33 % entre 2005 et 2015 dans le monde

En 2015, 17,5 millions de cas de cancer ont été recensés dans le monde, ainsi que 8,7 millions de décès, selon la dernière édition du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter