Avenant 8 : le SML a le sentiment de s’être fait « rouler dans la farine »

Avenant 8 : le SML a le sentiment de s’être fait « rouler dans la farine »

15.01.2013

Après avoir signé l’avenant 8 à la convention (régulant les dépassements d’honoraires), et à la veille de la commission paritaire nationale (CPN) du 17 janvier qui doit en déterminer les modalités d’application, le Dr Roger Rua, nouveau président du SML hausse le ton et dénonce un texte « prêtant à confusion ».

La colère du SML trouve ses racines dans l’interprétation de l’avenant faite par l’assurance-maladie. « Les dépassements excessifs ne concernent que 150 à 200 praticiens, explique Roger Rua, mais la CNAM veut faire du chiffre et obtenir la tête d’au moins 1 500 praticiens, on s’est fait rouler dans la farine ». Pour lui, le taux de 150 % figurant dans le préambule de l’avenant « était un repère, mais les caisses veulent en faire un plafond ».

Prêt au boycott

Le SML s’interroge donc sur la nécessité de participer à la prochaine CPN. « Si c’est pour déplacer une virgule, ça ne vaut pas la peine, argumente-t-il, d’autant que Frédéric van Roekeghem (patron de l’assurance-maladie) nous a déjà prévenus qu’il n’avait pas besoin de notre accord », l’avenant étant déjà paru au « Journal officiel ». « En revanche, continue-t-il, si les caisses veulent bien prendre le temps d’écouter nos arguments, on ira. »

Le SML, sans trop y croire, formule quelques propositions. « Aucun praticien ne doit être sanctionné si son taux de charges est supérieur à 25 % de son chiffre d’affaires, ou si ses consultations excèdent en moyenne 20 minutes », suggère Roger Rua. Le SML propose également de prendre en compte le coût de l’immobilier dans le quartier où exerce le praticien. Le syndicat milite enfin pour une revalorisation de tous les tarifs opposables, « seule solution pour résoudre le problème des dépassements ».

Roger Rua prévient que si la CNAM met son avenant en application en l’état, « le SML s’y opposera par tous les moyens syndicaux, conventionnels, voire juridiques, comme la saisie du Conseil d’État ou de la Cour de justice européenne ».

– Voir aussi notre dossier « Avenant 8 : tout savoir sur l'accord conventionnel »

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 22 Commentaires
 
05.06.2013 à 14h08

« Je suis très surpris de ne voir aucun commentaire sur un article qui me paraît très dangereux. C'est l'article 2 de l'annexe XIX (qui n'est bien entendu pas fourni par la sécu). Il dit textuellement Lire la suite

Répondre
 
18.01.2013 à 13h30

« En fait, il faudrait que le sml dise à ses membres qu'à propos de farine, une boulangerie se vend mieux qu'une clientèle de médecins et qu'il n'y a pas de convention. »

Répondre
 
16.01.2013 à 22h38

« Tu peux toujours démissionner, coco. »

Répondre
 
16.01.2013 à 15h23

« On se rend compte bien tard que l'avenant 8 était assez flou pour laisser les mains libres aux caisses de protéger les mutuelles. "Maintenant, nous allons pouvir agir", a dit notre castratrice minis Lire la suite

Répondre
 
16.01.2013 à 09h43

« "Nous allons vivre un état de guerre. Les libéraux ne sauraient exprimer le moindre état d’âme personnel sur le vaccin. Compte tenu de l’exemplarité qui doit être la leur, les médecins qui refusent Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter