Accord sur l’emploi : vers la généralisation de la complémentaire santé

Accord sur l’emploi : vers la généralisation de la complémentaire santé

14.01.2013
  • 1358181270401846_IMG_96918_HR.jpg

Le projet d’accord conclu par les partenaires sociaux sur la réforme du marché du travail, qui vise à sécuriser certains droits des salariés (et des chômeurs) tout en introduisant de la flexibilité pour les entreprises, devra être traduit dans la loi pour entrer en application. Une des principales mesures de ce compromis réside dans la généralisation de la complémentaire santé collective (financée pour moitié par l’employeur).

En pratique, les quelque 3,5 millions de salariés non couverts par un contrat collectif pour la complémentaire santé devront l’être avant le 1er janvier 2016. Les branches devront ouvrir des négociations avec les organismes complémentaires pour les entreprises de leur secteur (qui pourront ensuite retenir les mutuelles ou assureurs de leur choix).

Un « panier minimum » de prestations

En l’absence d’accord de branche, l’entreprise elle-même prendra la main (à partir de juillet 2014), avec la nécessité de proposer à ses salariés un « panier minimum » garanti de prestations : 100 % de la base Sécu pour les consultations, actes techniques et pharmacie de ville ; 125 % de la base de remboursement pour les prothèses dentaires et un forfait optique de 100 euros par an.

Le coût de la généralisation de la complémentaire santé (estimé à trois milliards d’euros) santé sera partagé (par moitié) entre les salariés et employeurs. Les salariés qui perdent leur emploi bénéficieront de la couverture santé et prévoyance pour une durée d’un an (contre neuf mois jusqu’à présent).

 C.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
14.01.2013 à 20h12

« Ils sont sympa les socialistes avec les mutuelles décidément !
Comment les médecins peuvent être un contre pouvoir face à ces mutuelles ?
J'ai longtemps cru (mais je suis un peu con) que ces organis Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Enquête Ifop pour « le Quotidien »Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins

Enquête Ifop pour « le Quotidien » - Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins-0

Bien moins enclins à l’abstention que l’ensemble des Français, les médecins libéraux s’avèrent polarisés par la droite de François Fillon... 40

Hypercholestérolémie : la HAS recommande d'utiliser l'outil SCORE en prévention primaire entre 40 et 65 ans

CHOLESTEROL

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd'hui 3 fiches mémo « afin de guider les professionnels de santé sur la manière d'appréhender... 4

Au congrès de la médecine générale, une pétition pour un DES à 4 ans !

Le collège de la médecine générale a lancé une pétition pour porter le diplôme d'études spécialisées (DES) de trois à quatre ans. L'annonce... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter