Suivi des patients sous AVK : l’avenant à la convention pharmaceutique est signé

Suivi des patients sous AVK : l’avenant à la convention pharmaceutique est signé

11.01.2013
  • 1357925700401504_IMG_96853_HR.jpg

Les pharmaciens d’officine vont bientôt pouvoir se faire rémunérer par l’assurance-maladie pour le suivi de leurs patients sous traitement par antivitamine K. Ils percevront 40 euros par an et par patient, comme le prévoit la convention signée en mai dernier par les syndicats d’officinaux et l’assurance-maladie.

Un avenant précisant les modalités d’application de cet accord conventionnel vient d’être signé par les deux parties. Celui-ci n’entrera réellement en vigueur qu’à sa parution au Journal officiel.

Un « cadeau » aux pharmaciens, selon les syndicats de médecins

Ce nouveau dispositif avait fait grand bruit dans le landerneau médical au printemps dernier.

Les médecins, qui peinent à se faire rétribuer pour leurs actions de prévention, avaient vu d’un mauvais œil ce « cadeau » accordé selon eux aux officinaux. Ils craignaient que les pharmaciens n’empiètent sur leurs plates-bandes en obtenant en outre le droit d’adapter le traitement des patients sous AVK. Mais à la suite de réunions tripartites (médecins, pharmaciens, caisses), les choses étaient rapidement rentrées dans l’ordre une fois le rôle de chacun clairement déterminé.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 14 Commentaires
 
15.01.2013 à 14h43

« Ah j'oubliais, ce « cadeau » aux pharmaciens, selon les syndicats de médecins comme sous-titre « le Quotidien » n'aura bientôt plus que l’emballage avec l'arrivé des médicament type Xarelto et autre Lire la suite

Répondre
 
15.01.2013 à 14h38

« Pour répondre à JP qui a écrit Le 13/01/2013 à 16h51 - "mon avis personnel est qu’on s'est fait avoir à nouveau. Je préfère suivre gratuitement (ou ne pas suivre) les patients sous AVK et ne pas su Lire la suite

Répondre
 
13.01.2013 à 16h51

« Sans rentrer dans le débat du « pour ou contre cette nouvelle mission », je dis, redis, et rappelle sans cesse que cette rémunération provient d’une baisse très conséquente (-12,5%) de notre marge s Lire la suite

Répondre
 
13.01.2013 à 15h44

« Reconnaissons quand même que le pharmacien ne rechigne sur aucune rémunération supplémentaire, fût-elle discutable, comme je le pense dans le cas présent... »

Répondre
 
12.01.2013 à 20h15

« Au Japon c'est le médecin qui délivre les médicaments qu'il prescrit (comme les vétos chez nous) ! C'est beaucoup de responsabilités mais coûte moins cher ! »
Profession: dentiste

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter