Bioprat, nouveau syndicat de médecins biologistes

Bioprat, nouveau syndicat de médecins biologistes

07.01.2013
  • 1357578273400094_IMG_96466_HR.jpg

Depuis le début de l’année, la coordination des « biologistes en colère » est devenue le syndicat des biologistes praticiens (Bioprat), et revendique déjà plus de 200 adhérents. Le mouvement des biologistes en colère avait été créé au lendemain de la parution de l’ordonnance sur la biologie par des professionnels qui s’étaient sentis trahis par certains syndicats.

« Le but de ce syndicat organisé de façon associative sera essentiellement de développer et défendre l’existence et la qualité de travail d’une biologie praticienne de proximité », précise cette organisation qui entend donner une place importante à l’information instantanée en incitant ses membres à s’inscrire sur les principaux réseaux sociaux (Twitter, Facebook).

Dans un courrier adressé à Jean-Marc Ayrault, Bioprat dénonce la réforme en cours de la biologie médicale qui « impose un véritable coup de massue sous forme de normes industrielles inadaptées et ultra-coûteuses amenant les biologistes à vendre tôt ou tard aux financiers ». Le jeune syndicat réclame un engagement du Premier ministre sur la « remise à plat » de cette réforme de la biologie.

 C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
16.01.2013 à 16h40

« Cette grève n'engage que son auteur, la centralisation des analyses est irréversible, les coûts continueront à baisser, il faut essayer de garder une biologie de dialogue avec les patients et les pr Lire la suite

Répondre
 
11.01.2013 à 21h57

« On voit bien que le populiste pro-réforme ne travaille plus ou a vendu son ame au diable. Poujadiste toi même !
Plus de 2/3 de la profession est contre cette réforme idiote. »
Un jeune biologiste.

Répondre
 
10.01.2013 à 18h14

« CQFD... Ce qui est bien avec les populistes, c'est qu'ils tombent souvent dans les pièges qu'on leur tend pour montrer leur nature boursoufflée et démago. »

Répondre
 
08.01.2013 à 18h07

« Ma réponse au 1° commentaire:
Les normes de type COFRAC ont été imposée à cette seule profession médicale en France et en Europe.
Le COFRAC (organisme privé à but lucratif) est à la fois juge et par Lire la suite

Répondre
 
08.01.2013 à 00h42

« Poujade l'a rêvé, Bioprat l'a fait. Ce pseudo-syndicat représente ce qu'il y a de plus simpliste dans l'expression des concepts et la résistance au changement. Les enjeux autour de la modernisation Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Docétaxel : 48 décès en 20 ans selon l'enquête de pharmacovigilance

docetaxel

Les résultats consolidés de l'enquête nationale de pharmacovigilance diligentée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des... 1

L'ordonnance très libérale de la patronne de l'iFRAP pour « sauver la santé »

Agnès Verdier-Molinié

Agnès Verdier-Molinié ne manque pas d'idées. La directrice de la Fondation iFRAP, think tank libéral qui étudie l’efficacité des politiques... 16

Des médecins de Pau pétitionnent contre les pénalités visant les patients « hors parcours »

petition

« Nous demandons un moratoire pour stopper les sanctions financières dont sont victimes les patients ne trouvant pas de médecin traitant. »... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter