Emanuel Loeb : « Garantir aux étudiants en médecine l’excellence qu’exige leur formation »

Emanuel Loeb : « Garantir aux étudiants en médecine l’excellence qu’exige leur formation »

27.12.2012

Chaque jour, du 21 décembre 2012 au 2 janvier 2013, une personnalité du monde de la santé présente ses voeux à la profession sur lequotidiendumedecin.fr. Aujourd'hui, Emanuel Loeb, président de l'Intersyndicat national des internes des hôpitaux (ISNIH).

  • loeb
citation
Chers amis,

L’année 2012 aura mis les internes en médecine au centre de toutes les attentions. En effet, la situation tant présente que future n’aura jamais été aussi préoccupante. L’enquête sur les conditions de travail des internes conduite par l’ISNIH a mis en avant une situation inacceptable sur l’ensemble du territoire qu’il s’agisse du non respect du cadre statutaire de l’interne ou d’un défaut d’encadrement pouvant mettre à mal la prise en charge des patients.

 

L’ISNIH s’attache également à défendre les conditions d’exercice futures des internes que ce soit en vue d’une pratique hospitalière ou libérale. L’ISNIH a ainsi participé au « Pacte de confiance » mis en place par le nouveau gouvernement afin de réformer la gouvernance de l’hôpital. Des recommandations y ont été faites pour améliorer l’attractivité de l’hôpital public au sein duquel les internes ont fait toutes leurs études mais qui a tant de mal à les retenir.
Concernant l’exercice libéral, les négociations conventionnelles, auxquelles l’ISNIH a participé en tant qu’observateur, ont une fois de plus montré le peu d’importance qui était accordé à la parole des jeunes médecins, aboutissant à la signature d’un accord mettant en place une mesure discriminatoire pour les nouveaux installés dans certaines régions. Or, il est de notoriété publique que l’attractivité de l’exercice libéral est le seul rempart face au risque de désertification médicale de certains territoires.

 

Concernant la démographie médicale, l’ISNIH a su se montrer force de propositions. En effet, au travers d’un rapport complet sous la forme d’une enquête internationale, nous avons démontré de manière scientifique que seule des mesures d’accompagnement et de socialisation permettaient de rendre certains territoires attractifs et que toutes mesures contraignantes n’aboutiraient qu’à majorer les inégalités d’accès aux soins. Nous nous réjouissons donc des propos tenus par Madame la Ministre allant en ce sens et attendons avec impatience de pouvoir être associés au travail de concertation prévu pour le début de l’année 2013.

 

En revanche, comment ne pas s’inquiéter du risque majeur de privatisation de la santé que constitue la mise en place des réseaux de soins, consacré au travers du projet de la loi 296 déposé en novembre dernier par le député Leroux. La réaction des internes fut unanime sur ce sujet et a conduit ces derniers à se mobiliser afin de défendre l’accès aux soins pour tous, le libre choix du patient et la liberté de pratique des médecins dans le respect du cadre déontologique. Malgré l’engagement écrit de Madame la Ministre de la Santé de s’opposer à « toute différenciation de remboursement », rien à ce jour ne permet de le garantir et nous comptons donc sur la sagesse des Sénateurs pour amender le texte en ce sens. Si tel n’était pas le cas, nous n’aurions d’autre choix que de nous faire entendre à nouveau…

 

Enfin, l’ISNIH tient à rappeler que les internes sont des praticiens en formation spécialisée et qu’à ce titre leur pratique hospitalière est indissociable d’un encadrement de qualité. En effet, même si les études médicales sont « professionnalisantes », il n’est plus acceptable de se retrouver face aux dérives auxquelles nous assistons. Ainsi l’interne est plus souvent une main d’œuvre corvéable à merci qu’un étudiant en formation. Faute aux nouveaux modes de financement des établissements de santé et des internes, la course à l’activité a remplacé les exigences liées à l’excellence scientifique et pédagogique de nos établissements de santé.

 

Ainsi, en cette fin d’année 2012, nous lançons un appel solennel à notre autre Ministre de tutelle, Madame Fioraso qui, au sein de son Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a tout pouvoir pour inverser la tendance et garantir aux étudiants en médecine l’excellence qu’exige leur formation.

 

Il n’est pas possible de conclure ces vœux sans remercier chaleureusement ce partenaire privilégié qu’est "le Quotidien du Médecin", tribune essentielle pour les jeunes médecins que nous sommes, ainsi que l’ensemble des partenaires qui nous soutiennent tout au long de l’année et qui nous ont assuré leur soutien pour l’année à venir. Nous aurons également une pensée toute particulière pour tous ceux que la maladie a touchés, et aux côtés desquels se battent les jeunes médecins au quotidien, avec le souci d’apaiser leur souffrance et celle de leur famille.

Tous nos vœux de santé à tous et bonne année 2013.citation

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter