L’agence du médicament resserre ses liens avec les associations de patients

L’agence du médicament resserre ses liens avec les associations de patients

19.12.2012
  • 1355938855398816_IMG_96068_HR.jpg

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) veut renforcer ses relations avec les patients. Elle a organisé ce mercredi 19 décembre une « journée d’information et d’échanges » avec plusieurs associations d’usagers, notamment Maladie rares infos services, l’AFM-Telethon, l’AFLAR (maladies rhumatismales), l’AFD (diabète), la Ligue nationale contre le cancer ou Actions traitements...

L’organisation de l’agence a été décortiquée à leur intention. L’accent a été mis sur la représentation des patients au conseil d’administration et dans plusieurs commissions et groupes de travail de l’ANSM.

« C’est une nouvelle donne, précise Jean-Baptiste Brunet, directeur de la stratégie de l’agence, il faut améliorer la formation des associations, et nous allons y mettre les moyens ».

Le circuit du médicament méconnu

L’initiative a été bienvenue, à en croire Jacques Bernard, président de Maladies rares info services, qui se dit « sidéré » par la méconnaissance des rouages du circuit du médicament par certaines associations. Pour lui, l’ANSM doit aller plus loin, et « organiser une mise à niveau pour que tout le monde parle la même langue ». 

L’ANSM a lancé en 2012 un premier appel à projets auprès d’associations. Elle vise « la promotion d’initiatives dénuées de liens avec l’industrie, et favorisant le bon usage et la sécurité d’emploi des médicaments et produits de santé ».

Neuf projets ont été retenus, dont le but est d’optimiser l’information des patients, de recueillir des données sur les difficultés pratiques rencontrées lors de l’utilisation de certains produits de santé, ou encore de faciliter la remontée des signalements d’effets indésirables. L’ensemble de ces projets est subventionné par l’ANSM à hauteur de 260 000 euros.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 6

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter