Contre les déserts médicaux : les étudiants regardent à l’étranger ce qui marche... ou pas

Contre les déserts médicaux : les étudiants regardent à l’étranger ce qui marche... ou pas

19.12.2012
  • 1355916016398721_IMG_96042_HR.jpg

Lors de la présentation de son pacte « territoire-santé » , jeudi 13 décembre, Marisol Touraine a annoncé l’ouverture d’une concertation nationale qui réunira des élus, des associations de patients et des représentants de médecins, d’étudiants et d’internes pour définir les modalités d’application de ce plan de démographie médicale.

Il y a quelques jours, les internes (ISNIH) avaient passé à la loupe les recettes de 11 pays pour lutter contre la désertification médicale. C’est désormais au tour des étudiants de regarder ce qui se passe à l’étranger pour réglementer l’installation des médecins.

Collaboration interpro, télémédecine, de nouvelles pistes

L’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) a réalisé un état des lieux des mesures incitatives et cœrcitives (document PDF) mises en place dans 46 pays à l’aide de témoignages d’étudiants et de rapports officiels.

Les mesures incitatives sont les plus importantes. Elles sont diverses, depuis la campagne de communication pour les régions sous dotées (Pays-Bas), à la prime aux médecins qui s’installent en quartier défavorisé (Belgique, Zambie, Israël, Turquie, Québec).

Certaines mesures, envisagées en France, ont été instaurées hors de nos frontières, comme un stage d’externat obligatoire chez un généraliste en zone sous-dotée en Allemagne, ou la majoration du salaire des professionnels de santé exerçant en zone sous-médicalisée (Egypte, Soudan, Iran, Népal, Québec). Il n’est en revanche nulle part question d’un salaire minimum garanti comme celui de 4 600 euros par mois proposé par Marisol Touraine aux 200 praticiens territoriaux de médecine générale.

« Quelle que soit l’étude, les restrictions à l’installation n’ont pas fait la preuve de leur efficacité », constate l’ANEMF. Les étudiants relèvent que la collaboration interprofessionnelle, le transfert de compétences (Irlande, Etats-Unis) et la télémédecine (Royaume-Uni, Pays-Bas, Allemagne...) sont susceptibles d’améliorer la situation. « Ces pistes de réflexion doivent être développées », conclut l’ANEMF qui avait publié au mois de novembre dix propositions pour lutter contre les déserts médicaux.

 CH.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
21.12.2012 à 08h01

« Avez-vous lu les propositions de l'ANEMF. Ils proposent des vehicules pluriprofessionnels ruraux et des contrats our les "vieux médecins" qui n'ont plus besoin de crèches ou d'autres structures pour Lire la suite

Répondre
 
21.12.2012 à 02h33

« On se demande comment va l'économie de la santé !
Moi je me leur demande comment va la santé de l'économie ! »

Répondre
 
20.12.2012 à 09h44

« Je suis médecin au chômage mais je touche 4600 euros par mois d'assedic. Pourquoi j'irais travailler dans un trou perdu pour la même somme ? »

Répondre
 
20.12.2012 à 09h17

« ANEMF = étudiant en médecine, c'est à dire au mieux un externe qui n'a jamais vu un cabinet médical et encore moins toute la gestion y afférente. Un externe est un fonctionnaire payé par l'état pour Lire la suite

Répondre
 
20.12.2012 à 08h28

« 16 € de l'heure en moyenne à bac + 10? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Mise à jour des diplômes, nouveau statut, évaluation des compétencesRéforme de l'internat : ce qui va changer en 2017

med legale

Le décret très attendu engageant la réforme du 3 e cycle vient d'être publié au « Journal Officiel ». Comment seront formés les médecins de... Commenter

Pr Alain Fischer (immunologiste, AP-HP) : « La priorité absolue, c'est de protéger les plus vulnérables » Abonné

fischer

La Pr Alain Fischer, immunologiste et père de la thérapie des « bébés-bulle », a présidé le comité d'orientation de la concertation... Commenter

Une généraliste obtient la condamnation d'un patient qui l'accusait à tort de refus de soins

proces

Attaque, riposte. Un patient l'avait attaquée devant les juridictions ordinales pour refus de soins avant de retirer sa plainte. Le Dr... 66

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter