Suivi de l’avenant 8 : la CPN se réunit jeudi, la CSMF aux aguets

Suivi de l’avenant 8 : la CPN se réunit jeudi, la CSMF aux aguets

18.12.2012
  • 1355846586398602_IMG_96018_HR.jpg

La commission paritaire nationale (CPN) se réunit pour la première fois jeudi afin de définir les règles qui vont encadrer la procédure de sanctions conventionnelles des « pratiques tarifaires excessives », nouveau dispositif de l’avenant 8.

Après examen des critères de sélection des médecins ayant une pratique tarifaire excessive et examen de l’évolution de leurs pratiques entre janvier et février 2013, la nouvelle procédure de sanctions devrait entrer en vigueur d’ici à la fin du premier trimestre 2013.

La CSMF a l’intention de surveiller de près l’avancée des travaux de cette commission paritaire. « Nous voulons que la CPN puisse travailler sans tarder à l’adaptation du contrat d’accès aux soins afin d’ouvrir au plus grand nombre de médecins la possibilité d’y adhérer », a précisé le Dr Michel Chassang, président de la CSMF, en conférence de presse, ce mardi. Comment ? En réfléchissant aux « niveaux de seuils d’inclusion dudit contrat » mais aussi en « retravaillant les critères de suivi des pratiques tarifaires dans certaines grandes villes, comme Paris », détaille le Dr Chassang. « Il faut faire du sur-mesure », estime-t-il.

Le patron de la Confédération surveillera de près « les tentations de certains de "se faire" du médecin » par le biais de cette nouvelle procédure de sanctions. « Nous ferons tout pour éviter les dérives répressives de certains directeurs de caisse », a-t-il prévenu.

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
19.12.2012 à 15h16

« Il faut partir de la csmf. »

Répondre
 
19.12.2012 à 05h26

« On attend la liste des douze Judas de la profession dont un acceptera de condamner un des leurs ! »

Répondre
 
18.12.2012 à 22h53

« Je voudrais pas être chiant mais ce côté unanime contre les syndicats et pour les médecins pigeons m'inquiète quand même.
Ils ont des propositions concrètes ? »

Répondre
 
18.12.2012 à 22h03

« Aux aguets ? Des propres pièges que la CSMF elle même a posé ? Rions si cela n'était pas triste ! Heureusement que l'UFML est là. »

Répondre
 
18.12.2012 à 19h57

« Ha ha ha, entre le SML qui allume ses radars et la CSMF aux aguets, tous les 2 signataires de l'avenant liberticide, nous nous sentons très rassurés. C'est une blague bien sûr ?
allez, soyons sérieu Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Temps de travail non respecté : les internes de Marseille mettent en demeure l'AP-HM

aphm

Le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM) a sommé, ce lundi 16 janvier, l'Assistance publique-Hôpitaux de... 2

Légalisation du cannabis : non pour Valls et Montebourg, oui pour les autres candidats à la primaire à gauche

cannabis

Les sept candidats à la primaire de la gauche ont exprimé leurs diverses positions au sujet du cannabis lors du deuxième débat télévisé, le... Commenter

Pourquoi je refuse le tiers payant : le SML édite à son tour une affiche

sml

Le refus de la généralisation du tiers payant obligatoire continue d'inspirer les syndicats de médecins libéraux. Après l'affiche de la... 2

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter