Chirurgiens, généralistes, réseaux : le président de l’Ordre répond aux inquiétudes des médecins

Chirurgiens, généralistes, réseaux : le président de l’Ordre répond aux inquiétudes des médecins

29.11.2012
  • legmann

Dans un entretien au « Quotidien », qui sera publié lundi dans son intégralité, le président du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) répond aux inquiétudes du corps médical sur les tarifs et le projet de réseaux de soins mutualistes.

LE QUOTIDIEN – Dans une lettre ouverte, l'UFML (union française pour une médecine libre) vous adresse de multiples reproches. Vous vous taisez, disent-ils, sur la disparition de la chirurgie libérale, sur la rémunération indigne des généralistes, sur le projet de loi de réseaux de soins... Que répondez-vous ?

Dr MICHEL LEGMANN – Je n’ai pas de compétence pour ce qui n’a pas trait à la déontologie. Je ne suis pas signataire de la convention, je ne suis pas présent à la table des négociations, je ne suis pas un syndicat.

Mais je suis en liaison permanente avec tous les syndicats et leurs représentants, dans toutes les disciplines, qu’elles exercent dans le public ou le privé. Tous les chirurgiens savent parfaitement quel est mon point de vue. Je suis scandalisé par le fait que les honoraires des chirurgiens n’aient pas été revalorisés depuis plusieurs décades.

Le fait que l’acte des généralistes soit aussi bas est une honte, c’est le plus bas d’Europe. Une consultation à 23 euros ne permet pas à un généraliste d’exercer à Paris, par exemple. Le premier désert médical, c’est Paris. Comment voulez-vous qu’un généraliste paye un loyer, se paye un secrétariat, et s’achète son appartement, à ces tarifs-là ? S’il y a un secteur II, c’est bien parce qu’il y a un secteur I qui n’est pas rémunéré. Le secteur II a été conçu par Raymond Barre comme une soupape, et si maintenant on veut supprimer cette soupape, il faut préalablement revaloriser les actes du secteur opposable. Ce n’est pas le cas, donc la crise demeure. Quand on supprime la soupape, ça finit par imploser.

Sur le projet de loi sur les réseaux de soins des mutuelles, on ne m’a pas demandé mon avis, mais c’est encore pire que tout (...)

Retrouvez l’intégralité de l’entretien dans notre édition du 3 décembre

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 17 Commentaires
 
01.12.2012 à 19h38

« Merci de votre soutien, même tardif, Mr Legmann. »

Répondre
 
01.12.2012 à 00h05

« Il est timide, c'est tout... »

Répondre
 
30.11.2012 à 16h15

« C'est bien de demander à l'Ordre de réagir, encore faudrait-il l'écouter. Quand il s'est prononcé contre le P4P, seuls 3% des médecins l'ont refusé : chers confrères, il ne faudra pas venir pleurer Lire la suite

Répondre
 
30.11.2012 à 13h48

« Au retraité qui a connu les 30 glorieuses qui nous sort un "pour ce qui est de la valeur du C, il est tout à fait correct et j'ai très bien vécu ayant une secrétaire pendant 40 ans" : comme vous ave Lire la suite

Répondre
 
30.11.2012 à 13h30

« Si enfin le Conseil de l'Ordre prend position pour défendre une éthique médicale dans lequel le médecin ne sera pas soumis à des pressions economiques directes ou indirectes (guerre des tarifs, avan Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 4

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Le nombre de cancers a augmenté de 33 % entre 2005 et 2015 dans le monde

En 2015, 17,5 millions de cas de cancer ont été recensés dans le monde, ainsi que 8,7 millions de décès, selon la dernière édition du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter