Réseaux de soins mutualistes : la MGEN et Harmonie demandent au gouvernement de ne pas céder

Réseaux de soins mutualistes : la MGEN et Harmonie demandent au gouvernement de ne pas céder

19.11.2012
  • 1353348229390696_IMG_94098_HR.jpg

La Mutuelle générale de l’Éducation nationale (MGEN) et Harmonie, qui protègent à elles deux huit millions de personnes, demandent au gouvernement de ne pas modifier la proposition de loi socialiste qui doit donner vie aux réseaux de soins mutualistes, malgré les diverses attaques dont elle est l’objet.

« Les mutuelles ont le droit de constituer des réseaux de soins et ne s’en privent pas depuis plusieurs années dans le dentaire, l’optique ou l’audioprothèse, explique Thierry Beaudet, président de la MGEN. Un point fait cependant débat : la possibilité de procéder à des remboursements différenciés selon que le patient consulte ou non un professionnel du réseau. » La proposition de loi portée par Bruno Le Roux, président du groupe PS à l’Assemblée, doit être examinée la semaine prochaine au Palais-Bourbon. Elle doit autoriser cette différenciation de remboursements en modifiant le code de la mutualité. Or, depuis plusieurs jours, de nombreux syndicats de médecins libéraux et d’internes sont montés au créneau pour dénoncer une privatisation du système de santé et la remise en cause de la liberté de choix du praticien par le patient.

Les deux mutuelles s’inscrivent en faux contre cette accusation. « Nous ne souhaitons pas développer des partenariats directs avec les médecins généralistes et spécialistes dans la mesure où nous avons signé un avenant pour encadrer les dépassements d’honoraires, explique Stéphane Junique, président d’Harmonie. Des organisations pointent cet argument pour opposer les professionnels de santé aux mutuelles mais nous ne rentrerons pas dans ce jeu. »

De nombreux professionnels déjà engagés.

Les présidents des deux mutuelles présentent les avantages économiques des réseaux de soins qui permettent de diminuer le coût pour les patients. Le prix d’une couronne céramo-métallique passe de 550 euros hors réseau à 505 euros dans le réseau de la MGEN. Quant au reste à charge, il diminue de 300 euros hors réseau à 97 euros dans le réseau. Le réseau optique Kalivia mis en place par Harmonie a permis de réduire le reste à charge de 40 % en deux ans, affirme pour sa part Stéphane Junique. Selon les mutuelles, les réseaux permettent d’améliorer l’accès financier et géographique aux soins. « Ce n’est pas faire un cadeau à la Mutualité que d’autoriser les remboursements différenciés, cela va permettre de prendre en charge des patients qui n’en ont pas les moyens », affirme Thierry Beaudet.

Par ailleurs, les réseaux existants n’ont pas eu de mal à recruter des professionnels.

Kalivia compte quelque 2 300 opticiens agréés sur 5 000 candidatures tandis que 25 000 chirurgiens dentistes (65% de la profession) ont adhéré au réseau de la MGEN élaboré après discussion avec la CNSD.

Les deux mutuelles souhaitent rassurer les médecins récalcitrants. Selon Thierry Beaudet, 470 ont déjà signé un conventionnement individuel, principalement en clinique privée. Les mutuelles incitent leurs adhérents à consulter ces praticiens en médecine, chirurgie et obstétrique (MCO) qui s’engagent à modérer leurs dépassements d’honoraires entre 120 et 150 % au-delà des tarifs opposables.

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
20.11.2012 à 18h22

« Envisageant un rôle plus actif des assurances complémentaires, qui ne sont pas toutes loin s’en faut régies par le code de la mutualité mais certaines laissent s’entretenir la confusion pour bénéfic Lire la suite

Répondre
 
20.11.2012 à 14h17

« Au fait .... ça nous apporte quoi de nous mettre sous la coupe de la MGEN ? Nous avons déjà trop de patients ! Profession médecin. »

Répondre
 
19.11.2012 à 22h29

« "Voilà l'histoire est en marche. Les médecins ont cédé sur les dépassements. La prochaine étape c'est le salariat...." nous dit notre confrère de 19h35, mais que pense-t-il de la perte de l'indépend Lire la suite

Répondre
 
19.11.2012 à 22h25

« "...et pas simplement quelques copains bien intégrés politiquement" nous explique notre confrère de 20h56, mais huit millions de "camarades", ça commence à faire pour la MGEN et Harmonie. Et la MACS Lire la suite

Répondre
 
19.11.2012 à 20h56

« Il devrait être plus intéressant d'intégrer ces mutuelles dans la sécurité sociale, cela permettrait une intégration de tous les assurés sociaux, et pas simplement quelques copains bien intégrés pol Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter