Grippe : tendance à la hausse de la couverture vaccinale pour cette saison

Grippe : tendance à la hausse de la couverture vaccinale pour cette saison

08.11.2012
  • 1352392462387340_IMG_93310_HR.jpg

À un peu plus d’un mois après le lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, le Pr Bruno Lina, président du conseil scientifique du Groupe d’expertise et d’information sur la grippe (GEIG) a fait état jeudi d’une tendance à l’amélioration de la couverture vaccinale par rapport à l’année précédente.

Au regard du niveau d’utilisation des vaccins disponibles en pharmacie, la hausse s’avère « assez significative » sans être toutefois « considérable », indique-t-il sans entrer davantage dans les détails. Faute de chiffres sur les taux de vaccination des populations cibles, impossible pour le moment de déterminer quelles sont les catégories de patients concernées.

Des outils bien en place

« Je ne peux pas dire qu’on récupère aujourd’hui le niveau de vaccination de 2008-2009 mais on inverse clairement la tendance à la baisse du niveau de vaccination entre les saisons 2009-2010 et 2011-2012 », considère le Pr Lina. L’hiver dernier, seulement 50 % des personnes à risque se sont faites vacciner, soit un recul de 4 % par rapport à la précédente saison, souligne le GEIG. « Aujourd’hui, les outils pour la vaccination des groupes à risque sont bien en place et ont été assouplis de façon à ce que cela puisse marcher du mieux possible. Si les généralistes jouent le jeu - ce qui est le cas pour l’immense majorité d’entre-eux - on devrait avoir une campagne de vaccination qui permette de rejoindre des niveaux de vaccination attendus », déclare le Pr Lina.

S’agissant de la vaccination des professionnels de santé, il faudra attendre aussi un peu avant d’entrevoir les premières tendances, les campagnes dans les hôpitaux se déroulant généralement durant la première quinzaine du mois de novembre.

« On sait que le niveau de vaccination des soignants en libéral comme à l’hôpital est inférieur à ce que l’on pourrait espérer » (25 % en moyenne la saison dernière avec de grandes disparités selon les professions), mais « il est important que le personnel soignant comprenne que parmi les mesures d’hygiène appliquées en routine pour éviter la transmissions de maladies virales, la vaccination a toute sa place », souligne le Pr Lina. « À partir du moment où l’on aura atteint des taux de 35-45 % de vaccination dans les hôpitaux, on aura franchi un seuil et l’on verra décroître les cas de grippe nosocomiale dans les établissements », estime le responsable scientifique du GEIG.

Cas sporadiques

Le dernier bulletin du réseau des GROG (Groupes régionaux d’observation de la grippe) fait état au 4 novembre d’une activité clinique de grippe sporadique dans quatre régions (Haute-Normandie, Ile-de-France, Poitou-Charentes et Auvergne). « Les virus qui sont détectés dans le cadre de la surveillance sont strictement identiques à ceux qui sont dans la composition vaccinale » (A/California/7/2009 (H1N1) - souche inchangée ; A/Victoria/361/2011 (H3N2) - nouvelle souche; B/Wisconsin/1/2010 - nouvelle souche). Si la campagne de vaccination dure jusqu’au 31 janvier 2013, la période d’octobre à mi-décembre reste le meilleur moment pour se faire vacciner. « Il n’est pas nécessaire d’attendre pour optimiser le niveau de protection. Le taux d’anticorps après la vaccination reste élevé, jusqu’à plus de 7 mois après l’administration du produit », rappelle le Pr Lina.

 DAVID BILHAUT
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
09.11.2012 à 20h48

« Il faut motiver les soignants à se faire vacciner car ils sont la clé de la d'une bonne protection vaccinale. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter