La colchicine pour diminuer la récidive des syndromes coronaires aigus

La colchicine pour diminuer la récidive des syndromes coronaires aigus

07.11.2012
  • 1352302034387027_IMG_93238_HR.jpg

La colchicine aura-t-elle une seconde vie ? L’essai LoDoCo (Low Dose Colchicine) présenté lors du congrès de l’American Heart montre qu’en association avec le traitement conventionnel, la colchicine donnée à faible dose diminue de 67 % le risque de récidive d’événements cardiovasculaires chez des coronariens stables : pour seulement 11 patients traités, un événement est évité. La molécule est connue, bien étudiée, pas forcément bien tolérée certes mais disponible, facile à utiliser et peu chère. Trop beau pour être vrai ?

« Ces résultats préliminaires sont très positifs, explique le Pr Nicolas Danchin (HEGP, Paris), ils montrent une diminution des récidives de syndromes coronaires aigus mais pas des infarctus par resténose dont on sait qu’ils sont peu en rapport avec l’inflammation ; c’est donc une action forte sur l’évolution de la maladie elle-même. Cela est en accord avec l’hypothèse inflammatoire de l’athérome mais ces résultats qui, en gros, pourraient correspondre à l’équivalent d’un essai de phase II, restent à confirmer sur de plus grands effectifs. »

La colchicine n’a pas donc tout à fait fini de nous étonner. Après avoir démontrée des résultats positifs dans les récidives de péricardites, la colchicine est à nouveau étudiée en dehors de son indication habituelle, l’accès aigu de goutte et sa prophylaxie.

Ces essais sont motivés par les propriétés anti-inflammatoires de la molécule, notamment sur les neutrophiles, qui diminueraient l’instabilité des plaques et par conséquent l’instabilité clinique.

Dans cet essai australien conduit par le Dr Stefan Nidorf ( Perth, Australie), 582 patients coronariens cliniquement stables depuis 6 mois, âgés de 35 à 85 ans, ont été randomisés en aveugle et en 2 groupes afin de recevoir la colchicine à faible dose, 0,5 mg/j ou un placebo. Le critère primaire de l’essai était la survenue d’événements cardiovasculaires majeurs (syndromes coronaires aigus, thrombose de stents, arrêt cardiaque, AVC non embolique).

Réduction du risque de 67%

Les patients étaient âgés en moyenne de 67 ans, près d’un tiers était diabétiques de type 2, 55 % avaient eu une angioplastie et 16 % un pontage. La majorité d’entre eux étaient traités par forte dose de statines et par une double anti agrégation plaquettaire associant clopidogrel et aspirine.

Durant le suivi de trois ans, le critère primaire a été observé chez 16 % des patients du groupe contrôle (16/250) et 15 des 232 patients assignés aux faibles doses de colchicine (HR 0,33 ; IC 95 % (0,18-0,60); p‹0,001) soit une réduction de 67 % du risque .

La réduction du risque d’AVC est de 77 % ( 0,03-2,03) mais non significative au plan statistique.

Le bénéficie de la colchicine est stable dans tous les sous groupes. Ainsi la colchicine en association au traitement conventionnel réduit le risque de récidive d’événements cardiovasculaires chez les coronariens stables, l’effet est précoce et principalement conduit par la diminution d’événements de novo et non liés aux resténoses de stents.

N’oublions pas que la molécule n’est quand même pas parfaitement tolérée : 11 % des patients ont quitté l’essai pour une intolérance gastro-instestinale précoce et 5 % tardivement.

Dr Anne Teyssédou-Mairé
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
11.11.2012 à 17h37

« Comment recycler les canards boiteux OU vive la iatrogénèse ? Un peu des deux ? » Dr Claude LAMY.

Répondre
 
08.11.2012 à 02h59

« L'effet de la colchicine avait été étudiée à Lille dans les années 1990 après angioplastie coronaire pour prévention des récidives de sténose. Je n'en connais pas les résultats. »

Répondre
 
08.11.2012 à 00h20

« Attention à l'association avec les statines !
Risque de surdosage en colchicine même à doses faibles. »
Dr M. Rauscher

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter