Dépassements, tarifs : les chirurgiens en colère, préparent la grève illimitée et veulent renégocier

Dépassements, tarifs : les chirurgiens en colère, préparent la grève illimitée et veulent renégocier

06.11.2012
  • 1352223886386811_IMG_93200_HR.jpg

Le syndicat Le BLOC, bien implanté parmi les spécialités des plateaux techniques lourds (PTL), appelle les 10 000 chirurgiens libéraux mais aussi les anesthésistes et les obstétriciens à protester contre l’accord conventionnel encadrant les dépassements d’honoraires. Ce texte « signe la mort de l’exercice libéral de l’anesthésie, de la chirurgie et de l’obstétrique », affirme le BLOC.

Le syndicat s’estime floué par l’avenant 8 signé le 25 octobre par l’assurance-maladie, les organismes complémentaires (UNOCAM) et trois organisations de médecins (CSMF, SML et MG France).

Il a lancé un mouvement d’arrêt d’activité illimité des blocs opératoires à compter du lundi 12 novembre, 7 heures, et organise une manifestation mercredi 14 novembre devant le ministère de la Santé. La continuité des soins sera assurée et les urgences seront transférées sur les centres hospitaliers publics. Ces services pourraient être perturbés par ces transferts de malades.

Prêts à renégocier

Le BLOC condamne l’accord conventionnel qui n’accorde que 8 % de revalorisation des tarifs chirurgicaux sur 3 ans (à la faveur de la réévaluation programmée de la CCAM technique) et déplore l’absence de prise en charge des dépassements par les complémentaires santé.

Les chirurgiens réclament aux pouvoirs publics l’ouverture de négociations spécifiques aux spécialités des PTL. Le BLOC exige une revalorisation immédiate de 25% des tarifs opposables « sur tous les actes de bloc opératoire » et demande un engagement des complémentaires à prendre en charge un « plancher de remboursement » des compléments d’honoraires (de 30 à 50%). En contrepartie, les praticiens de secteur II s’engageraient à plafonner leurs dépassements « à 200 ou 300 % du tarif opposable », explique le Dr Cuq, coprésident du BLOC.

Les journées de mobilisation du 12 et du 14 novembre auront valeur de test pour les chirurgiens, soutenus par de nombreuses verticalités - le Syndicat des ORL est le dernier en date - ainsi que la section spécialiste de la FMF (FMF-US) qui demande des « honoraires adaptés à l’évolution des coûts » pour « investir » et « préserver la qualité du service ». Ce mouvement intervient alors que les internes et chefs de clinique vont également manifester lundi 12 novembre à Paris à l’appel de l’ISNIH et de l’ISNCCA.

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 18 Commentaires
 
12.11.2012 à 09h01

« En réponse à ce confrère qui se compare aux avocats ou chefs d'entreprise, c'est juste que leur prestation n'est pas remboursée par la sécu ! »

Répondre
 
12.11.2012 à 08h57

« Quand j'entends ce cancéro sur France Inter ce matin prétendre gagner 23 euros par consult et 26 euro " à 1 h du matin en visite à domicile" ( sic) j'ai honte d'être médecin, sa seule parole sincère Lire la suite

Répondre
 
07.11.2012 à 18h39

« Les internes soutiennent les patrons ! Tous mobilisés lundi prochain. »

Répondre
 
07.11.2012 à 12h47

« Il n'est plus possible de dispenser des soins de qualité si l'on est spécialiste de secteur 1 et que l'on respecte les tarifs.
Tôt ou tard, arriveront le burn-out et/ou le procès.
Pourquoi ne pas ut Lire la suite

Répondre
 
07.11.2012 à 12h35

« Médecin et entrepreneur : un concept qui choque! Petit rappel donc : quand on s'installe en libéral, l'INSEE nous catalogue d'office comme une ENTREPRISE. Ce n'est pas nous qui choisissons... S'outr Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter