PDS en établissements : la CMSF et le SML dénoncent un projet d’arrêté « inacceptable »

PDS en établissements : la CMSF et le SML dénoncent un projet d’arrêté « inacceptable »

29.10.2012

Dans un communiqué commun, la CSMF, sa branche spécialiste (UMESPE) et le SML s’inquiètent d’un projet d’arrêté relatif au paiement des astreintes de permanence des soins (PDS) en établissements de santé, qu’ils jugent « inacceptable » en l’état.

Ce texte prévoit le versement aux médecins spécialistes d’une indemnité forfaitaire pour une astreinte ou une garde, avec des montants inchangés par rapport aux sommes versées jusqu’à présent. Mais il précise que ces indemnités ne sont pas cumulables avec les majorations pour actes effectués la nuit de 20 heures à minuit, que peuvent appliquer les généralistes libéraux dans le cadre de la PDS ambulatoire. Il prévoit également que ces médecins spécialistes ne peuvent bénéficier des majorations forfaitaires pour sujétion particulière, liées par exemple au premier accouchement réalisé la nuit, le dimanche ou les jours fériés.

Les syndicats signataires « exigent » que les majorations et modificateurs associés aux conditions de réalisation de prise en charge, continuent d’être facturées dans le cadre de la permanence des soins dans les établissements, comme c’était le cas auparavant.

Le Dr Michel Chassang, président de la CSMF, va plus loin. « Pour nous, c’est très simple, indique-t-il au « Quotidien », les spécialistes en établissements doivent pouvoir percevoir les mêmes majorations dans le cadre de la PDS que celles accordées aux généralistes en ambulatoire. » Le patron de la CSMF prévient que si les syndicats n’obtiennent pas satisfaction, « il y aura des mouvements dans les cliniques » comparables à ceux que connaissent déjà les Pays de la Loire depuis le début du mois d’octobre.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
30.10.2012 à 09h17

« Il faut être équitable et appliquer un forfait majoré aux généralistes présents en MMG et le majorer encore pour ressembler à un bon salaire de 4c de l'heure plus 25% pour travail de nuit et 66% pou Lire la suite

Répondre
 
30.10.2012 à 09h12

« Au contraire, c'est une excellente mesure. Remplacer la majoration par un forfait qui est le prix de la sujétion sans que le malade soit responsable de n'avoir pas choisi la bonne heure pour être ma Lire la suite

Répondre
 
30.10.2012 à 08h25

« Voilà ce qui arrive quand on signe un blanc-seing au gouvernement : après on est corvéable à merci. »
Un pigeon

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Temps de travail non respecté : les internes de Marseille mettent en demeure l'AP-HM

aphm

Le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM) a sommé, ce lundi 16 janvier, l'Assistance publique-Hôpitaux de... 1

Légalisation du cannabis : non pour Valls et Montebourg, oui pour les autres candidats à la primaire à gauche

cannabis

Les sept candidats à la primaire de la gauche ont exprimé leurs diverses positions au sujet du cannabis lors du deuxième débat télévisé, le... Commenter

Pourquoi je refuse le tiers payant : le SML édite à son tour une affiche

sml

Le refus de la généralisation du tiers payant obligatoire continue d'inspirer les syndicats de médecins libéraux. Après l'affiche de la... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter