Négociations sur les dépassements : le président de la Mutualité française se donne du temps

Négociations sur les dépassements : le président de la Mutualité française se donne du temps

18.10.2012
  • 1350575872381862_IMG_91957_HR.jpg

Le président de la Mutualité française, Etienne Caniard, a estimé jeudi qu’il fallait prendre un peu de temps pour trouver une solution sur les dépassements d’honoraires, tout en exprimant des doutes sur le cadre de négociations conventionnelles pour y parvenir.

Après une séance marathon, qui s’est achevée jeudi à l’aube à Paris, les représentants de l’assurance maladie, des syndicats de médecins libéraux et des complémentaires santé ne sont pas parvenus à un accord sur un dispositif d’encadrement des dépassements d’honoraires des médecins de secteur 2. « Donnons nous le temps de travailler correctement sur un sujet important. Je préfère qu’on perde 15 jours pour trouver des vraies solutions pour les Français plutôt que de rester dans une sorte de jeu théâtral dans lequel la dramaturgie a plus d’importance que le fond », a-t-il déclaré à l’AFP après avoir ouvert le 40e congrès de la Mutualité française qui va se tenir jusqu’à samedi à Nice.

Reprise des négos le 22 octobre

Etienne Caniard s’est félicité de ce que les négociateurs aient décidé de reprendre les pourparlers lundi en fin de journée. « Tout le monde, très sagement, s’est donné cinq jours pour réfléchir. Nous nous retrouvons le lundi 22 pour faire le point, le travail va continuer c’est une décision raisonnable », a-t-il dit, précisant que les dirigeants de la Mutualité allaient travailler sur ces négociations, parallèlement aux travaux du congrès.

Mais Etienne Caniard a dit douter que des négociations entre partenaires conventionnels soient le cadre le plus adapté pour trouver une solution. « Je suis un peu interrogatif sur les méthodes et l’adaptation des méthodes conventionnelles à des sujets aussi complexes », a-t-il dit. Marisol Touraine a répété à plusieurs reprises que si un accord conventionnel n’était pas trouvé, elle passerait par la loi.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
19.10.2012 à 21h19

« NON à l'ingérence des mutuelles dans le P4P, non à la suppression de l'indépendance du médecin déjà bien mise à mal, non au risque de privatisation de l'assurance maladie dangereux pour les patients Lire la suite

Répondre
 
19.10.2012 à 11h29

« La Mutualité est très puissante et très riche. C'est elle qui vole les patients!! Formidable, une mutuelle qui rembourse à ...100% du tarif SS alors qu'en hospitalisation c'est la SS qui le fait. C' Lire la suite

Répondre
 
19.10.2012 à 11h26

« Qui va payer notre personnel? Nos investissements? Notre matériel? Petites cervelles? »

Répondre
 
18.10.2012 à 23h20

« Un ancien de Bercy (et non un financier), ancien président de la mutuelle des agents des services fiscaux et maintenant président de la mutualité française qui se soucierait de l'accès aux soins des Lire la suite

Répondre
 
18.10.2012 à 20h11

« Tiens lui aussi ce financier, il se donne du temps... pas d'inquiétudes pour les médecins ils savent aussi compter... Va falloir qu'ils rabaissent leurs prétentions ces profiteurs inutiles et prévar Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter