Négociations : la CNAM ouverte à la revalorisation du secteur I, Marisol Touraine ferme sur les objectifs

Négociations : la CNAM ouverte à la revalorisation du secteur I, Marisol Touraine ferme sur les objectifs

15.10.2012
  • 1350312944380194_IMG_91323_HR.jpg

C’est mercredi que doivent se conclure les négociations sur les dépassements d’honoraires, entamées le 25 juillet entre l’assurance-maladie, les syndicats de médecins et les complémentaires santé.

Tandis que les médecins montrent des signes d’impatience sur la revalorisation significative des tarifs du secteur I et que l’UNOCAM entre en piste, la ministre de la Santé Marisol Touraine réaffirme sa priorité : l’amélioration de l’accès aux soins. « Je souhaite évidemment que la négociation aboutisse, a-t-elle indiqué dimanche au quotidien "Métro" ». Mais, « en cas d’échec », la ministre présentera « un amendement à la loi ». « Il y a un objectif auquel je ne renoncerai pas, a-t-elle justifié : que chaque Français puisse trouver près de chez lui un médecin à un tarif acceptable ».

Des propositions pour valoriser le secteur I

Samedi dernier, c’est Frédéric van Roekeghem, directeur général de l’assurance-maladie, qui apportait au « Parisien » quelques précisions sur sa stratégie. Le patron de l’assurance-maladie n’est pas opposé à « une revalorisation du secteur I » et assure que des propositions « pour augmenter les honoraires » seront avancées mercredi. « On peut augmenter le tarif des actes, mais également les forfaits », a-t-il précisé.

Mais Frédéric van Roekeghem a souligné que « rien ne devrait intervenir avant 2014-2015 », compte tenu du contexte et des « effets de la rémunération sur objectifs ». Les 45 000 médecins concernés (essentiellement des généralistes) toucheront en 2013 « en moyenne 5 000 euros » grâce au dispositif conventionnel de paiement à la performance, rappelle le directeur de l’UNCAM.

Concernant la hausse des actes de chirurgie et d’anesthésie, un calendrier « pourrait s’étaler entre 2013, 2014 et 2015 », a déclaré Frédéric van Roekeghem, sans rentrer dans les détails.

ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
16.10.2012 à 18h27

« L'augmentation du tarif des actes est une chimère: la dernière convention a enterré cette possibilité de revalorisation des honoraires... »

Répondre
 
16.10.2012 à 01h03

« Il ne fallait pas accepter cette convention p4p.
Combien comme moi ont refusé la rémunération sur objectifs ? »

Répondre
 
15.10.2012 à 20h57

« 5000 euros par généraliste... absolument faux ! En fait, il parle des primes. Mais pour les obtenir il faut avoir des abonnements, changer de logiciels, payer de la maintenance etc... donc le + souv Lire la suite

Répondre
 
15.10.2012 à 19h56

« "Concernant la hausse des actes de chirurgie et d’anesthésie, un calendrier « pourrait s’étaler entre 2013, 2014 et 2015 ». C'est ça, ça fait 30 ans qu'on attend cette hypothétique revalorisation... Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans un bourg breton, infirmiers, pharmacien, kiné... se mobilisent avec la mairie pour recruter un médecin

Plénée-Jugon

Comme beaucoup de communes françaises, Plénée-Jugon, bourg des Côtes d'Armor de 2 500 âmes, est à la recherche de médecins. La municipalité... 14

Cancer du sein : l'INCa et l'ANSM recommandent d'éviter le docétaxel

inca

Dans le prolongement du courrier qui a été adressé aux oncologues le 15 février 2017 l’agence nationale de sécurité du médicament et des... 1

Un médecin agressé aux urgences de Soissons se fait fracturer une jambe

soissons

Un praticien du centre hospitalier de Soissons a été agressé ce samedi 18 février vers 7 heures aux urgences de l'hôpital, relate le... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter