France 2 stigmatise les « intouchables de l’hôpital »

France 2 stigmatise les « intouchables de l’hôpital »

12.10.2012
  • fr2

Le reportage diffusé ce jeudi 11 octobre dans l’émission Complément d’enquête sur France 2 était consacré à l’hôpital public. L’un des volets de l’émission prend pour cible les pratiques tarifaires de certains médecins, que les journalistes de France 2 appellent les « intouchables ». 

L’enquête se resserre sur l’un d’entre eux, chef de service au CHU de Montpellier, et dont les honoraires s’élèveraient à 413 764 euros rien que sur l’année 2009. Le chiffre est évocateur et sans rapport avec le « tact et mesure », estiment les journalistes de France 2, qui s’étonnent dans ces conditions de la passivité des autorités de contrôles.

Une « situation non conforme »

Tour à tour, le directeur de l’hôpital, la Commission d’activité libérale, le Conseil départemental de l’Ordre et l’Agence régionale de santé, sont invités à s’exprimer. Le directeur du CHU, dont l’établissement perçoit environ 30% des honoraires réalisés dans le cadre de l’activité libérale, reconnaît lui même que la situation n’est « pas conforme aux conditions d’exercices d’activité libérale ». Mais, hors caméra, il explique l’absence de sanction par la compétence exceptionnelle de ce praticien… Par téléphone, ce dernier justifie lui même ses tarifs : « II en est des chirurgiens comme des joueurs de football, tout est fonction de la notoriété et de la qualité de celui qui exerce ce métier. »

Un reportage à (re)voir sur le site de France 2

> S.L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 18 Commentaires
 
18.10.2012 à 10h14

« @ 15/10/2012 14h31 : Comment ça le débat sur les dépassements d'honoraires est purement idéologique et n'entrave pas l'accès aux soins ? Quid de ceux qui ne peuvent l'acquitter ou payer la cotisatio Lire la suite

Répondre
 
17.10.2012 à 17h17

« Faux privé payé par les fonds publics. »

Répondre
 
15.10.2012 à 14h31

« Peu importe les salaires des uns ou des autres, ni le secteur d'activité où ils exercent. Ne nous querellons pas sur le sujet, cela sert trop bien nos gouvernants. Le débat sur les compléments d'hon Lire la suite

Répondre
 
14.10.2012 à 18h48

« Quelqu'un m'a dit qu'en Norvège il n'y avait pas de médecine libérale, est-ce vrai ? »

Répondre
 
13.10.2012 à 18h46

« Il est normal qu'un grand chirurgien soit bien payé. Il faut par contre calculer exactement le reversement qui paraît faible. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter