Procès des surirradiés d’Épinal : le radiophysicien s’explique

Procès des surirradiés d’Épinal : le radiophysicien s’explique

04.10.2012
  • 1349362500376995_IMG_90608_HR.jpg

Auditionné mercredi après-midi, au sixième jour du procès, le radiophysicien Joshua Anah a défendu son travail au centre de radiothérapie d’Épinal où il avait la charge jusqu’en 2007 du réglage des appareils dispensant les radiations. En mai 2004, le protocole de radiothérapie est modifié au profit d’un logiciel permettant de diminuer les rayons sur les organes proches de la prostate, changement qui suppose d’adapter le paramétrage assurant le calcul d’intensité d’irradiation.

Des conditions de travail difficiles

Dès le premier patient traité avec le nouveau logiciel, les paramètres rentrés par la manipulatrice, guidée par le radiophysicien sont faux. Et Joshua Anah ne relève pas l’erreur sur sa feuille de calculs. « Ça m’a échappé », glisse-t-il au tribunal, évoquant par ailleurs la difficulté de ses conditions de travail : « Depuis 2000, je répétais que je n’arrivais plus à m’en sortir seul, qu’il fallait un second physicien. » Également auditionné mercredi, l’une des cinq manipulatrices a de son côté décrit un radiophysicien travaillant « sans filet », entré dans une « course au pouvoir » afin de lancer des technologies plus modernes qu’à l’hôpital voisin de Nancy. Suite du procès lundi, après-midi.

 DAVID BILHAUT
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L’ANSES fixe de nouveaux repères pour la consommation alimentaire des adultes

ANSES

L’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation et du travail (ANSES) publie ce mardi un avis et un rapport qui actualisent les... 1

Les ordonnances du SML pour « soigner » les maux de Valls et Hamon

Après un « examen complet » des programmes des deux candidats arrivés en tête du premier tour de la primaire à gauche, les médecins du SML... 1

AZF, 13 novembre, Nice : les pistes pour améliorer l'accompagnement psychologique des victimes

psy

Alors que le troisième procès AZF s'ouvre ce 24 janvier, le Pr Jean-Philippe Raynaud, chef du service Psychiatrie de l'enfant et de... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter