L’EPRUS toujours en manque de réservistes sanitaires

L’EPRUS toujours en manque de réservistes sanitaires

04.10.2012
  • 1349363647377070_IMG_90633_HR.jpg

L’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires lance une nouvelle campagne nationale de recrutement des réservistes sanitaires « Avec l’EPRUS, prenons l’urgence de vitesse ». Comme la précédente, celle-ci s’adresse à tous les professionnels de santé, actifs, retraités ou étudiants en fin d’études, aux employeurs du secteur, ainsi qu’à l’ensemble des acteurs institutionnels et administratifs. L’objectif est de sensibiliser les professionnels de santé, pour permettre à la Réserve Sanitaire d’assurer ses missions en France et dans le monde et de mieux secourir les populations en danger lors de crises sanitaires exceptionnelles.

Deux millions de professionnels concernés

« Êtes-vous prêt à intervenir lors des crises sanitaires graves ? », « L’EPRUS a besoin de vous, devenez réserviste sanitaire », depuis le 3 et jusqu’au 14 octobre, les messages sont diffusés sur les chaînes TV, I-Télé, BFM, LCI et TMC et jusqu’au 21 octobre sur Internet, principalement sur les sites de santé destinés aux professionnels.

Près de 2 millions de professionnels de santé sont concernés en France, selon l’EPRUS qui, parallèlement à la campagne, tente de les sensibiliser lors de rencontres en région ou lors des congrès et salons. L’EPRUS participera au Salon Infirmier en octobre et au congrès de la SOFCOT en novembre.

Une page Facebook « EPRUS-Réserve Sanitaire », lancée en juin dernier permet aux réservistes et futurs réservistes de s’exprimer, de faire part de leurs idées et partager les expériences sur la Réserve Sanitaire.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
04.10.2012 à 22h57

« Je suis très étonnée de votre campagne. Je suis réserviste depuis 6 mois et n'ai jamais reçu ni stage ni convocation réelle pour une intervention... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 5

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... Commenter

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 1

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter