Les benzodiazépines augmenteraient le risque de démence

Les benzodiazépines augmenteraient le risque de démence

28.09.2012
  • 1348849980375492_IMG_90281_HR.jpg

Chez les sujets âgés, la consommation de benzodiazépines serait associée à un risque augmenté d’environ 50 % de développer une démence. Ce résultat issu d’analyses épidémiologiques croisées menées à partir de la cohorte de sujets âgés PAQUID ne permettent pas d’affirmer qu’il y ait causalité mais au moins une association entre les deux conditions. Les chercheurs de l’Inserm* en collaboration avec l’Université de Bordeaux recommandent toutefois une vigilance à l’égard de ces molécules qui restent utiles pour traiter l’insomnie et l’anxiété.

Alors que les résultats des études antérieures sur le risque de déclin cognitif associé à la prise de BZD étaient relativement contradictoires, cette nouvelle contribution qui paraît dans le British Medical Journal donne des résultats plus robustes.

L’étude PAQUID (personnes âgées QUID) a débuté en 1988 et s’est achevée après 20 ans de suivi. Cette nouvelle analyse a porté sur un échantillon de 1 063 personnes issues de cette cohorte, âgées de 78 ans, sans symptômes de démences au début du suivi et qui n’avaient pas consommé de benzodiazépines (BZD) à partir de la 5e année, ce qui sépare la population en personnes exposées aux BZD et personnes non-exposées.

Un lien de cause à effet qui reste à prouver

L’incidence des démences observée chez les personnes exposées est de 4,8 sur 100 par an, contre 3,2 personnes sur 100 par an pour les non exposées. « L’analyse des cas de démences dans cette première population montre que les personnes ayant débuté un traitement lors du suivi après 5 ans, ont un risque accru de développer une démence », a indiqué Tobias Kurth, directeur de recherche à l’INSERM.

Pour compléter ces résultats les chercheurs ont réalisé une étude cas-témoins sur 1 633 individus présentant une démence et 1 810 sans symptômes de démence tous issus de la cohorte initiale PAQUID. Cette dernière analyse montre que la tendance observée dans l’étude principale est confirmée, quelle que soit la durée d’exposition antérieure (de 3 à 5 ans pour les utilisateurs récents à plus de 10 ans pour les utilisateurs ayant toujours des BZD pendant le suivi).

« D’après nos analyses, l’exposition aux benzodiazépines des personnes âgées de plus de 65 ans est associée à un risque accru de démence. Même si nous ne pouvons prouver qu’il existe un lien de cause à effet, nous constatons que les individus consommant des BZD présentent environ 50 % de plus de risque de développer une démence durant le suivi comparés à ceux qui n’en ont jamais consommé » a indiqué le Pr Bernard Bégaud.

En France, la consommation de benzodiazépines concerne 30 % des individus de plus de 65 ans

D’après un communiqué de l’Inserm et British Medical Journal 2012 ; 245 :e6231 ;
* Inserm unité 657, 897 et 708

Dr A.T.-M.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
30.09.2012 à 00h32

« Si ça ne vous a pas sauté aux yeux depuis 40 ans, c'est ou qu'ils ne sont pas en face des trous (vos yeux ) ou que vous êtes vous même plein de stilnox. La drogue des sorciers haitiens qui " fabriq Lire la suite

Répondre
 
29.09.2012 à 00h30

« Bien vu confrère " le chat qui se mord la queue.. Merci ! »

Répondre
 
28.09.2012 à 20h34

« Le médicament rendrait malade, ou bien on prend le médicament parce qu'on est malade ?
et le pinard ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 22

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter