Le CHU de Caen sous perfusion financière - La descente aux enfers d’un grand hôpital perclus de dettes

Le CHU de Caen sous perfusion financièreLa descente aux enfers d’un grand hôpital perclus de dettes

18.09.2012
La situation paraît inextricable. Classé 16e hôpital de France, le CHU de Caen multiplie les efforts pour se remettre à flot. La réorganisation engagée a épuisé les équipes mais a montré ses limites. L’État dégage des fonds pour résoudre un problème ponctuel de trésorerie, mais le déficit cumulé de l’établissement reste abyssal : 119 millions d’euros.
  • 1347930780371423_IMG_89319_HR.jpg

C’EST, avec Fort-de-France et Pointe-à-Pitre, le CHU de France le plus déficitaire.

Mercredi dernier, son directeur général, Angel Piquemal, adresse au personnel un mail alarmiste. Le versement des cotisations patronales est suspendu, et le paiement des fournisseurs, décalé. En cause, le non-renouvellement d’une autorisation de découvert par la banque, qui permet au CHU de faire face à ses charges courantes. ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plan maladies rares : les associations en appellent aux présidentiables Abonné

accroche evenement

À moins de 2 mois des présidentielles et à 3 mois et demi des législatives, les 210 associations et acteurs de la recherche, rassemblés dans... Commenter

Deux avenants sur l'avantage maternité et la télémédecine soumis à signatureLes « négos » reprennent, la FMF songe à partir Abonné

revel

L'assurance-maladie et les syndicats tenteront de s'accorder, mercredi, sur deux avenants relatifs à l'avantage supplémentaire maternité et... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter