Entrepatients.net, sur un air de Facebook

Entrepatients.net, sur un air de Facebook

18.09.2012
  • 1347979507372324_IMG_89544_HR.jpg

Nouveau venu dans le paysage (bien encombré) des réseaux sociaux, entrepatients.net s’adresse principalement aux patients et à leurs proches. En test depuis avril 2012, le site revendique 1100 inscrits à ce jour.

Les internautes peuvent y trouver des actualités médicales, des dossiers thématiques, des fiches santé complètes (AVC, diabète, eczéma, etc.) incluant des conseils de soin. Certaines de ces fiches sont écrites par des patients experts (?), mais relues par des médecins, assure le site.

Une rubrique shopping est également disponible ainsi que plusieurs services (moteur de recherche de médicaments, annuaire de professionnels de santé)… Mais la vocation première du site est celle d’un réseau social.

Les internautes peuvent entrer en contact avec d’autres membres partageant leurs centres d’intérêts médicaux ou présentant les mêmes pathologies et des symptômes identiques. Ils ont la possibilité de rejoindre des groupes, réunissant des membres partageant une même préocupation (entorse de la cheville, anxiété...).

Monétisation des données

entrep.png

Lors de son inscription (gratuite), le futur membre doit renseigner ces informations et accepter, s'il le souhaite, qu’elles soient transmises (anonymement) à des partenaires. Entrepatients.net aura donc tout loisir de monétiser ces données auprès de partenaires (santé, nutrition, sport, etc.) souhaitant toucher des communautés de patients (publicité, études…).

Concrètement, explique Denis Granger, président d’entrepatients.net (1), cela permet aux partenaires d’accéder, par l’intermédiaire du site, aux membres d’une communauté de patients pour leur proposer de participer à des études, sous réserve qu'ils aient accepté.

Lors de la phase d’inscription les internautes peuvent ou non accepter que les données qu’ils communiquent soient exploitées anonymement afin de leur proposer « des services et des produits dédiés à ces pathologies élaborées avec des partenaires et procède à des études statistiques, quantitatives et qualitatives avec des partenaires »(2).

Chaque membre peut accéder à son mur d’informations, où figurent ses statuts et ceux de ses amis. Il dispose d’une messagerie pour échanger avec les autres membres du réseau... Un air de Facebook. Mais la source d’inspiration des créateurs d’entrepatients.net est plutôt à chercher du côté de PatientsLikeMe, la référence mondiale en matière de communauté médicale. En France, l’idée a déjà été exploitée par d’autres sites, comme carenity.com, qui revendique déjà plus de 8 000 membres actifs.

(1) Mise à jour de l'article le 20/9/2012.
(2) Lors de la phase d'inscription, entrepatients.net soumet aux internautes la question suivante : « J'accepte qu'Entrepatients collecte les informations de santé ci-dessus, sans jamais les transmettre avec mon identité à des tiers, afin qu'elle facilite la mise en relation entre des personnes atteintes des mêmes pathologies ou symptômes, puisse me proposer, si je l'ai accepté, des services et des produits dédiés à ces pathologies élaborées avec des partenaires et procède à des études statistiques, quantitatives et qualitatives avec des partenaires. Ces informations de santé seront publiées, avec mon pseudo et mon avatar, mais sans que soit dévoilés mon identité ou mon email. Je dois avoir choisi un pseudo et un avatar ne permettant pas de m'identifier pour préserver la confidentialité de ces informations. Dans le cas contraire, je suis considéré comme ayant moi-même rendu publiques ces données. »
 

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter